Samedi 18 Mai, 2024 - 10:36 PM / Abidjan +33
Samedi 18 Mai, 2024 - 10:36 PM / Abidjan +33
Faits Divers

Son pénis pourrit après une mauvaise manipulation chirurgicale, l’homme finit par mourir

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Son pénis pourrit après une mauvaise manipulation chirurgicale, l’homme finit par mourir
Après s’être fait insérer un cathéter à l’hôpital, un homme de 64 ans est subitement décédé. En cause : une mauvaise manipulation hospitalière.

L’issue lui a été fatale. En Tunisie, un homme de 64 ans est décédé après son passage à l’hôpital, une tragique histoire rapportée dans le Journal of Medical Case Reports et relayée par le Sun. Pour lui, les ennuis ont commencé après un AVC. 

Suite à quoi, l’homme a dû se faire insérer un "cathéter préservatif", un dispositif d’incontinence urinaire masculine qui s’adapte sur le pénis comme un préservatif. Si l’opération s’est déroulée sans encombre, les complications n’ont pas tardé à pointer le bout de leur nez.

Dix jours plus tard, l’homme est revenu au sein de l’établissement hospitalier, expliquant avoir de la fièvre, des douleurs et une décoloration de son pénis. Comme l’ont expliqué les médecins, l’extrémité de son sexe était "engorgée" et "gangreneuse". 

En d’autres termes, son pénis était en train de pourrir. Un diagnostic confirmé par les nombreuses analyses réalisées. Son sang contenait des niveaux élevés de globules blancs, un signe que son corps essayait de combattre une infection.

 Il a donc reçu des antibiotiques, en vain. 

Les médecins ont alors tenté de lui sauver la vie en lui ôtant son pénis infecté, mais le sexagénaire est tragiquement décédé d'une septicémie, une réaction à une infection.

Victime d’une gangrène

Concrètement, les médecins ont découvert que le ruban adhésif utilisé pour fixer le dispositif était trop serré à la base du pénis. Une mauvaise manipulation qui a provoqué une gangrène, une infection caractérisée par la mort des tissus.

Pour rappel, la gangrène peut survenir à la suite d'une blessure, d'une infection ou d'une affection de longue durée qui affecte la circulation sanguine. 

Les symptômes les plus courants sont des rougeurs ou un gonflement dans la zone touchée, une perte de sensation ou de douleur dans la région et des cloques douloureuses qui saignent ou produisent du pus nauséabond.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR