Faits Divers

TRAFIC DE DROGUE EN CÔTE D’IVOIRE, ENCORE UN OFFICIER DES FDS ARRÊTÉ

  • Source: : Web-News | Le 08 septembre, 2022 à 16:09:55 | Lu 355 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

TRAFIC DE DROGUE EN CÔTE D’IVOIRE, ENCORE UN OFFICIER DES FDS ARRÊTÉ

Le patron de la lutte anti-drogue du port d’Abidjan est aux arrêts depuis fin août 2022. Un coup de tonnerre qui n’est pas un cas isolé dans un pays où les trafiquants de drogue, locaux comme étrangers, semblent bien implantés.

 

Gendarme de fonction, le commandant A, est le patron de la cellule anti-drogue du Groupe de sécurité portuaire. Il a été interpellé le 31 août 2022 et écroué à la suite à l’ouverture d’une information judiciaire.

L’arrestation de cet officier intervient après l’interpellation d’un agent et patron de la police criminelle de San-Pedro. Il s’agit du commissaire Karamoko Dosso, muté dans la région il y a un an.

Il faut noter également l’arrestation du Directeur régional du CIE (Compagnie ivoirienne d’électricité) de San-Pedro. Plusieurs hommes d’affaires exerçant dans le milieu de la pâtisserie et de la boulangerie, du bâtiment, de l’hôtellerie et de la sécurité privée, aussi cités dans le trafic sont également aux arrêts.

Les enquêtes se poursuivent et sont directement pilotées par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, et le ministre d’Etat, Téné Birahima Ouattara.

Ces dernières années, les autorités policières ont réalisé plusieurs saisies. Certaines aux frontières quand d’autres ont été faites dans les grandes villes du pays comme à Abidjan.

Au moins 2 059 kilos de cocaïne d’une valeur marchande d’environ 62 millions d’euros, est l’une des saisies record effectuées les 15 et 21 avril 2022 à Abidjan, capitale économique, et à San Pedro, ville portuaire et balnéaire du sud-ouest de la Côte d’Ivoire.


Février 2021, ce sont 1 056 blocs de cocaïne brute d’un poids de 1,56 tonne, estimées à 25 560 milliards FCFA, en provenance d’un pays de l’Amérique latine, qui avaient aussi été saisis à Abidjan, par la Gendarmerie nationale.

En 2020, plus de 450 kilogrammes de cocaïne avaient été saisis dans les eaux territoriales ivoiriennes, à bord d’un navire marchand, en provenance du Brésil.

Pour le journaliste André Silver Konan, la hausse des saisies est la conséquence d’une intensification de la lutte contre le trafic.

« Ces choses éclatent aujourd’hui parce qu’il y a une volonté de lutter contre le trafic de drogue de sorte qu’il y a des enquêteurs qui travaillent sur le dossier et qui travaillent avec des collaborations extérieures. Je pense à la France et aux Etats Unis », analyse pour 7info, le journaliste ivoirien.

Auteur: 7info.ci - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]