International

Un homme noir qui venait en aide à une femme lors d’une dispute conjugale, tué par un policier

  • Source: : Web-News | Le 07 octobre, 2020 à 15:10:28 | Lu 11235 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Un homme noir qui venait en aide à une femme lors d’une dispute conjugale, tué par un policier

Un policier texan a été suspendu après la mort, samedi, d’un homme noir dans une épicerie.

Une nouvelle bavure policière ? Un officier texan a été suspendu cette semaine après qu’il a tiré sur un homme noir samedi dans une épicerie. Une enquête interne a été ouverte afin de comprendre les circonstances exactes de ce drame, explique le magazine «People». La famille de Jonathan Price, 31 ans, a déjà donné sa version de l’histoire. D’après elle, le trentenaire a été abattu alors qu’il tentait d’intervenir pour mettre fin à la dispute d’un couple. Selon le «Texas Tribune», un homme était en train de s’en prendre violemment à sa compagne et Jonathan Price aurait simplement essayé de venir en aide à cette dernière.

Ses proches ont également affirmé que cet ancien joueur universitaire de football avait été visé à plusieurs reprises par les tirs du policier. «Il avait un grand cœur. Il essayait toujours d’aider les autres. Ils m’ont pris mon fils. Ils ont pris mon bébé», a déclaré Marcella Louis, sa mère, citée par la chaîne WFAA. Sur NBC5, un porte-parole de la famille a rappelé à quel point le jeune homme était un athlète reconnu et un héros local. «Tout le monde s’accorde à dire qu’il n’était pas le genre de personne qui aggrave une situation avec les forces de l'ordre. Ils essaient de comprendre comment cela s'est produit», a-t-il commenté.

Le Department of Public Safety a publié un communiqué pour tenter d’expliquer ce qui se serait déroulé samedi. Après l’arrivée de la police, Jonathan Price aurait levé les bras avant d’essayer de leur raconter la situation. Mais l’agent aurait malgré tout voulu arrêter l’homme, qui aurait «résisté de façon non menaçante, en s’éloignant». L’agent a alors d’abord tiré avec son taser puis avec son arme. «Les premiers éléments de l’enquête indiquent que les actions de l’officier ne sont pas objectivement raisonnables».


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]