Samedi 02 Mars, 2024 - 9:32 AM / Abidjan +33
Samedi 02 Mars, 2024 - 9:32 AM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire / Affaire des déguerpis des logements d’astreinte de Bingerville : Le LANADA apporte sa version des faits

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d’Ivoire / Affaire des déguerpis des logements d’astreinte de Bingerville : Le LANADA apporte sa version des faits

Le président du conseil de gestion du Laboratoire national d’appui au développement agricole (LANADA), Diomandé Ali, a apporté des explications suite au déguerpissement de six agents de cette structure de l’Etat des logements d’astreinte de Bingerville, lors d’une conférence de presse vendredi 03 février 2023 à Abidjan-Plateau.

Selon M. Diomandé, les six personnes expulsées notamment Dr Couacy-Hyman Emmanuel, Dr Touré Alassane, Dr Beudjé Félicité, Dr Gbamélé Atrou Pelagie, Dr Affourmou Kouamé et Dr Diomandé Aissata, étaient des occupants illégaux.

« Certains ne sont plus agents de LANADA, et d’autres sont à la retraite », a-t-il expliqué, précisant que les agents ont saisi leur ministre de tutelle pour lui demander de les mettre à la disposition du ministère de la Fonction publique. « Ce qui a été fait. Donc ils ne font plus de l’effectif du LANADA », a-t-il ajouté.

« C’est une situation d’insubordination, de non-respect de l’autorité de l’Etat et d’une injustice envers ceux qui doivent bénéficier. Il y a d’autres qui sont partis sans faire des vagues », s’est-il insurgé, indiquant que ce programme de déguerpissement date de 2016 car, ces logements coutaient énormément au laboratoire.

Le président a déclaré que les occupants ne payaient pas la maison, l’eau et l’électricité. « Nous sommes arrivés à une consommation de 160 millions de francs CFA d’impayés de l’électricité et la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) nous a mis en demeure », a-t-il déploré, affirmant que des propositions avaient été faites à l’époque à ces personnes de prendre leur indemnité de logement pour combler le déficit.

Interrogée le 31 janvier, l’une des déguerpis, Gbamélé Atrou Marie Pélagie, a fait savoir que suite au refus du LANADA de négocier sur les termes d’acquisition des maisons, les agents se sont tournés vers la Société nationale de sestion du patrimoine immobilier de l’Etat (SONAPIE) afin d’entreprendre des démarches qui ont abouti au paiement des quittances de loyer au sein de ladite société.

Elle s’étonne de l’envoi d’un huissier par le ministère de tutelle leur demandant de libérer les bâtiments le 24 décembre 2022.

« Aussitôt nous avons informé la SONAPIE de l’action de l’huissier et le dossier serait entrain d’être traité entre le ministère de la Construction et et le ministère de l’Agriculture pour trouver un terrain d’entente. Mais, à notre grande surprise, les Forces de l’ordre débarquent et mettent nos affaires dehors sans nous présenter une grosse », a-t-elle fait savoir.

Selon des sources proches du LANADA, seulement quatre mois de loyer ont été versés à la SONAPIE.

Jointe au téléphone pour donner sa version des faits sur le loyer perçu, la source de la SONAPIE n’a pas voulu s’exprimer.

Dirigée par Dr Charlotte Amatcha Lepry, nommée en conseil des ministres en 2020, le LANADA est un Etablissement public national  (EPN) qui comporte 135 agents repartis sur cinq sites à travers le pays. Il dispose de 10 logements d’astreinte à Bingerville destinés aux cadres et techniciens pour des besoins de service.


Il y a le Laboratoire central pour l’hygiène alimentaire et l’agro-industrie d’Abidjan (LCHAI), le Laboratoire vétérinaire de Bingerville (LCVB), le Laboratoire régional de Bouaké, celui de Korhogo et le cinquième, le Laboratoire central d’Agrochimie d’Abidjan (LCAE).


Ils ont pour mission de faire du contrôle qualité des produits alimentaires, des produits agrochimiques, des semences agricole, diagnostiquer des maladies animales et zoonoses, d’améliorer la génétique des espèces animales, donner des formations et conseils, et faire des recherches.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR