Côte d’Ivoire / Nathalie Yamb tacle les Ivoiriens pour leur laxisme

  • Source: : Web-News | Le 07 janvier, 2022 à 14:01:18 | Lu 420 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Nathalie Yamb tacle les Ivoiriens pour leur laxisme

La communauté ivoirienne est plutôt réputée pour son laxisme quand il s’agit de réagir sur Facebook, sur des sujets parfois important. 

Devant cette sorte de négligence décriée par moment, par plusieurs autres internautes de divers origines, Nathalie Yamb, l’activiste attaque littéralement les Ivoiriens dans une publication sur son compte Twitter.

Nathalie Yamb, activiste et militante suisso-camerounaise a une fois de plus lâché une publication dénonciatrice, à l’endroit de la communauté ivoirienne sur son compte Twitter. Réputée pour son caractère bien trempé quand il s’agit de dénoncer, Nathalie Yamb ne lésine pas sur les moyens à toute occasion.

Cette fois, elle s’attaque à la communauté ivoirienne qui a tendance à s’attarder sur des débats qu’elle juge peu importants vis à vis de certaines défaillances dans le système politique ivoirien. Pour elle, les Ivoiriens ne devraient pas s’évertuer à alimenter des buzz comme ceux relatifs à des sujets tabous par exemple.

Dans sa publication, elle a énuméré, certaines institutions ivoiriennes dont les budgets devraient être interpellant, puis d’écrire ceci « Ils pleurent que la vie est chère, mais si c’est pas buzz de gros lolos, cellulite, gibier, lapage, miss, clash, de coash ou foot » ça ne les intéresse pas« .

Côte d'Ivoire / Nathalie Yamb tacle les Ivoiriens pour leur laxisme

Certains internautes ont réagi en commentaires de la publication, comme quoi, les divertissements observés sur Facebook, ne décrivent pas forcément le centre d’intérêt des ivoiriens. D’autres par contre ont soutenu les dires de Natalie Yamb.


Auteur: afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]