Côte d’Ivoire / Neuf tonnes de drogues incinérées à Korhogo

  • Source: : Web-News | Le 18 août, 2022 à 09:08:56 | Lu 198 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Neuf tonnes de drogues incinérées à Korhogo

L’antenne régionale de la direction de la police et des stupéfiants de Korhogo a procédé, à l’incinération de 9,1 tonnes  évaluées à 78 millions de francs CFA, mercredi 17 août 2022 et 79 personnes déférées entre janvier 2021 et juillet 2022 à Korhogo.

Les produits saisis à savoir des médicaments de qualité inférieure (MQIF), d’héroïne, de cannabis, et de comprimés ont été  incinérés par l’antenne régionale de la direction de la police des stupéfiants et des drogues de Korhogo. La cérémonie d’incinération desdits produits s’est déroulée en présence des autorités préfectorales, judiciaires administratives et chefs religieux.

« La toxicomanie prend des proportions inquiétantes de façon générale en Côte d’Ivoire et de façon particulière dans le district des savanes chez la population juvénile à 98%. Elle s’enracine de plus en plus dans les milieux scolaires du fait des trafiquants vénéneux sans foi ni loi  au détriment de l’avenir de nos étudiants et élèves », a déploré le chef de l’antenne régionale de la direction de la police des stupéfiants et des drogues de Korhogo, Commissaire Samagaci Lassana.

Selon le Commissaire Samagaci, les médicaments saisis sont pour la plupart des antalgiques et anti douleur très puissants malheureusement utilisés par les usagers de drogues à des fins toxicomaniaques. Ce sont entre autres le Tramadol, le Diazepam, l’Ephédrine, le Rivotrine.

Il a souligné que l’usage illicite des psychotropes constitue une menace sanitaire majeure pour le pays et exhorté les populations du Poro, du Tchologo et de la Bagoué à collaborer avec la police nationale en dénonçant toutes sortes d’activités illégales liées au trafic illicite des drogues et stupéfiants.

Le substitut du procureur de la République à Korhogo a, pour sa part,  félicité les agents de la police anti-drogue pour le travail abattu non sans les encourager à déployer plus  d’efforts dans la lutte de ce phénomène qui “constitue un problème majeur de sécurité et de santé publique”.

La série de saisies s’inscrit dans la cadre de la lutte contre la drogue conformément à la loi numéro 88-686 du 22 juillet 1988 portant répression du trafic et l’usage illicite des stupéfiants, des substances psychotropes et des substances vénéneuses abrogée le 13 juin 2022, rappelle-t-on.


Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]