Samedi 18 Mai, 2024 - 11:36 PM / Abidjan +33
Samedi 18 Mai, 2024 - 11:36 PM / Abidjan +33
News

Yopougon : Il disparaît avec la marchandise et l'argent de la petite vendeuse

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Yopougon : Il disparaît avec la marchandise et l'argent de la petite vendeuse
Ce sont les vacances chez certains élèves en Côte d’Ivoire. Surtout chez ceux qui ne sont pas en classe d’examen comme c’est le cas de mademoiselle Koné Aïssata. 

Élève au collège Roi des Rois dans la commune de Yopougon précisément dans le sous-quartier de Gesco, cette adolescente âgée de 14 ans vient de terminer la classe de 4ème avec une moyenne de 17, 64. 

Admise désormais en classe de 3ème, Aïssata ne veux pas rester oisive ces vacances. Elle a décidé de se mettre au commerce pour assurer elle-même son argent de poche à la reprise des cours. 

Elle demande à sa mère de lui trouver de quoi vendre. Dans sa cuvette, il y a des brosses à dents, des pates dentifrices et autres...

L’adolescente se promène dans les rues de la commune pour liquider ses marchandises malheureusement, le jeudi 08 juin 2023, elle se fera arnaquer par un homme dans le sous-quartier de yopougon-maroc. Au bas d’un immeuble, la collégienne pleure à chaudes larmes. « M’bamso be nan faga ooo... M’bamso be nan faga ooo... », dit-elle en langue malinké. 

Les pleurs de cette dernière interpellent des passants et des habitants de cet immeuble. Renseignement pris, la fillette annonce qu’un homme âgé d’environ 30 ans lui a pris sa marchandise et a dit qu’il avait un billet de 10.000 francs CFA.

Elle lui fait savoir qu’elle n’a pas de la monnaie et lui d’insister qu’elle doit lui remettre la monnaie de 4 mille Francs CFA parce qu’il lui donnerait un billet de 5 mille frs et une pièce de cent (100) frs, au lieu de 10.000F vu que la marchandise qu’il a pris coûtait 1100 frs. 

Elle lui remet la somme de 4 000 frs et l’individu mal intentionné entre dans l’immeuble rassurant la fillette qu’il allait chercher l’argent pour lui remettre.

Ne voyant pas son client revenir, elle décide d’aller à sa rencontre. Peine perdue, elle retrouvera sa marchandise dans les escaliers de l’immeuble. En pleurs, elle lui explique les faits. Aïssata craint sa mère qu’elle trouve sévère. Elle demande à une bonne volonté de composer le numéro de son père. 

En pleurs, elle lui explique les faits. Compatissant, M. Koné N rassure sa fille et lui demande de rentrer à la maison, la petite refuse et indique qu’elle rentrera la nuit à la descente de son père pour ne pas se faire bastonner. Son père lui fait savoir qu’il remboursera la somme.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR