Politique

Bictogo exprime sa "gratitude" aux chefs de l'opposition ivoirienne

  • Source: : Web-News | Le 29 juin, 2022 à 15:06:11 | Lu 273 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Bictogo exprime sa "gratitude" aux chefs de l'opposition ivoirienne

Le nouveau président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, Adama Bictogo, exprime sa "gratitude" aux chefs de l'opposition, dont les instructions à leurs mandants ont favorisé le consensus à son élection au perchoir.


"Je voudrais exprimer ma gratitude au président Henri Konan Bedié qui a donné des instructions à son groupe, au président Laurent Gbagbo qui a donné des instructions au groupe Ppa-ci-Eds, au président Mabri Toikeusse à travers son groupe Udpci et au président Affi", a déclaré M. Adama Bictogo.


Il s'exprimait, lundi, à l'occasion d'une rencontre avec les patrons de presse, autour d'un déjeuner à Marcory, dans le Sud d'Abidjan. Il a traduit sa reconnaissance aux patrons de presse, pour leur implication dans son élection consensuelle au perchoir. 


Le président de l'Assemblée nationale a expliqué l'importance du consensus à l'Assemblée, ce qui, précise-t-il, n'est "pas un frein aux débats contradictoires". Il a également dit merci à sa famille politique, avec à sa tête le président Alassane Ouattara qui l'a "mis en mission". 


''J'ai toujours respecté les journalistes, j'ai toujours respecté vos écrits parce que les écrits naissent d'un contexte, d'une bonne information ou d'une désinformation (...) je crois que notre pays a besoin de vous, et c'est avec vous que les bonds qualitatifs doivent se faire", a-t-il affirmé. 


"Si vous n'êtes pas là pour nous interpeller à partir d'analyses objectives, nées d'informations vérifiées, les gouvernants peuvent à un moment donné avoir le sentiment que tout ce qui est entrepris est forcément juste et bon", a-t-il ajouté.  


Il a exhorté les journalistes à "rester justes, objectifs, nonobstant les chapelles politiques" auxquelles ils peuvent appartenir du fait de la pluralité de leurs sensibilités politiques.


"Lorsque j'ai approché chacun des groupes parlementaires, pendant l'intérim, plus loin j'ai créé le principe de l'accessibilité et de l'approche, le principe de l'écoute et du dialogue permanent. Et ce sont ces valeurs qui ont permis à nous tous, à un moment donné de constituer une grande famille", a-t-il confié.  


Cependant, "on s'est rendu compte qu'à la vérité nous pouvons être des compétiteurs et c'est normal, parce que c'est l'une des composantes de la vitalité démocratique et permettre de sortir un champion, mais nous ne devons plus verser dans l'adversité au point d'être des ennemis", a mentionné M. Bictogo. 


Pour lui, "la compétition doit demeurer, la contradiction doit demeurer sinon on verse dans l'unicité de pensée qui peut entraîner l'immobilisme. Et comme nous ne voulons pas nous engager dans l'immobilisme, nous devons maintenir la pluralité des pensées. Mais le tout, dans un environnement apaisé".  


"Par les contacts entretenus par les mandants nonobstant la discrétion de ces contacts, nous savions que la volonté des mandants c'est que la Côte d'Ivoire retrouve un environnement apaisé', s'est-il réjoui.


 "Homme de mission", se dit-il, M. Bictogo a fait savoir que le président Ouattara l'a mis "en mission auprès d'un grand ensemble composé de toutes les sensibilités politiques, avec des mandants de grande importance".  


Au nom de la direction de campagne, le député Basile Fregbo, a pour sa part dit "merci à la presse toutes tendances confondues", qui a accompagné le candidat du Rhdp (pouvoir) au perchoir. 


 M. Fregbo, directeur de campagne de M. Bictogo à l'occasion de l'élection du président de l'Assemblée nationale, s'est félicité pour "ce beau résultat obtenu à la faveur de ces élections''. 


Le journaliste émérite, Bamba Alex Souleymane dit « BAS » a salué au nom des journalistes ces échanges initié par le chef de la chambre basse du parlement ivoirien.  


Le nouveau président de l'Assemblée nationale, Adama Bictogo, a été élu le 7 juin 2022 avec 237 voix (97,53% des suffrages exprimés) contre six voix pour le député Jean-Michel Amankou. Il succède à Amadou Soumahoro, décédé le 7 mai 2022. 


Auteur: Apa - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]