INVITÉ AU MALI, GUILLAUME SORO SE FAIT REPRÉSENTER, VOICI LES RAISONS

  • Source: : Web-News | Le 23 septembre, 2022 à 14:09:40 | Lu 496 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

INVITÉ AU MALI, GUILLAUME SORO SE FAIT REPRÉSENTER, VOICI LES RAISONS

Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, ne sera pas à Ségou pour la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance du Mali. Il sera représenté par l’ex-député-maire de Dabou, Sess Soukou Mohamed dit Ben Souk.

Invité par les autorités traditionnelles de Ségou, pour prendre part à la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance de la République du Mali, Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ne sera pas au pays de Soundjata Keïta ce jeudi 22 septembre 2022.

L’ancien leader estudiantin a décidé de se faire représenter par l’un de ses fidèles lieutenants, l’honorable Sess Soukou Mohamed.

« Toutefois, en raison de certaines contraintes, il ne pourra pas honorer personnellement cette invitation. Cependant, pour rester dans le respect de la tradition africaine qui l’oblige, et au nom des relations d’amitié et de fraternité historique qui unissent les deux pays frères, il se fera représenter par une délégation de haut niveau » lit-on dans un communiqué publié dans la soirée du mardi 20 septembre 2022 dont 7info s’est procuré copie.

Pour Léon Séka, doctorant en science politique à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, les raisons de l’absence annoncée de l’ex-député de Ferkessédougou, ne sont pas celles évoquées dans le communiqué du mardi 20 septembre.

« C’est pour des raisons stratégiques que Guillaume Soro a décidé de ne pas se rendre en personne à Ségou. Il sait pertinemment que les relations entre le Mali et la France ne sont pas au beau fixe. Aller à cette commémoration, serait mal perçu par Paris. C’est un secret de polichinelle, quand il était chef de la rébellion, les autorités françaises d’alors lui servaient de couverture diplomatique. Pour ne pas se mettre à dos l’Élysée, il a préféré se faire représenter à cette cérémonie », analyse-t-il pour 7info.


D’avis contraire, Koné Téfour, ancien député de la commune d’Abobo, cadre de Générations et peuples solidaires (GPS), mouvement politique dont Guillaume Soro est le président, affirme que si son mentor ne s’est pas rendu au Mali, c’est pour des raisons d’agenda.

« C’est un honneur pour nous au GPS d’apprendre que notre président a été invité par les autorités coutumières de Ségou. Guillaume Soro s’est fait représenter et ce n’est pas la première fois qu’une haute personnalité se fait représenter. Contrairement à ce qui se raconte, Guillaume Soro n’a pas peur de se rendre en personne au Mali. C’est un combattant qui ne recule devant rien. Quand un chef d’Etat se fait représenter à une cérémonie est-ce par peur ? Non », s’est-il interrogé.

Et d’ajouter : « Le combat qu’il mène n’est pas pour sa propre personne, mais pour le peuple de Côte d’Ivoire. Et la peur ne saurait lui faire abandonner ses idéaux pour une Côte d’Ivoire démocratique unie et prospère. Il s’est fait représenter par une haute personnalité ivoirienne, l’ex-député-maire de Dabou, l’honorable Sess Soukou Mohamed, dit Ben Souk qui saura représenter dignement le président de GPS à la cérémonie de commémoration du 62e anniversaire de l’indépendance du Mali » assure Koné Téfour.

Notons que cette invitation vient à un moment où les autorités de la transition militaire au Mali sont à couteaux tirés avec celles de la Côte d’Ivoire et de la France.

Auteur: Afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]