Kobenan Kouassi Adjoumani : ‘‘C’est un devoir de gratitude vis-à-vis du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly’’

  • Source: : Web-News | Le 14 mars, 2020 à 12:03:06 | Lu 2715 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Kobenan Kouassi Adjoumani : ‘‘C’est un devoir de gratitude vis-à-vis du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly’’

Excellence Monsieur le Président de la République, Président du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix, assurément vous êtes un grand homme, un grand chef qui inspire, un chef qui impressionne et qui étonne par son leadership, par son sens de l’anticipation sur les événements et surtout par les résultats de ses actions. 

 Monsieur le Président, sans ouvrir la parenthèse étoilée de votre bilan exceptionnel à la tête de l’État, de 2011 à 2019 que vous avez rappelé le 5 mars dernier à Yamoussoukro, je voudrais vous dire combien nous sommes admiratifs d’une autre prouesse, d’une autre performance, que dis-je, d’un autre miracle que vous avez réalisé en seulement quelques mois : il s’agit de la création du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix.


 Vous avez créé, Monsieur le Président, un parti qui concentre la crème de l’intelligentsia nationale. Un parti qui regroupe tous les enfants de Côte d’Ivoire, du nord, de l’ouest, du centre, de l’est et du sud. Voilà le credo du Rhdp tel que vous le concevez. Monsieur le Président, grâce à vous, le Rhdp, notre parti, à l’image de ce que nous voyons dans cette salle, peut se targuer d’avoir le plus important gisement de compétences humaines capables de diriger notre pays. 


 Et nous savons Excellence Monsieur, combien vous êtes attaché de façon particulière à tous ces hauts cadres avec qui vous travaillez. C’est pourquoi, vous avez toujours privilégié la notion d’équipe avec un chef d’équipe, pour pérenniser votre action, à l’image du Président Félix Houphouët-Boigny. Excellence Monsieur le Président de la République,Il y a des moments où dans l’histoire d’un pays, les circonstances coïncident avec l’histoire. 


Rappelons à toutes fins utiles que pour construire ce pays, le père fondateur, l’homme de vision, Félix Houphouët-Boigny, poursuivi par la répression coloniale, a d’abord demandé le soutien d’un illustre fils du nord, en la personne du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly, avec qui, devenu Président de la Côte d’Ivoire indépendante, il a ensuite construit un pacte d’amour et de fraternité. 


D’ailleurs, qui ne se souvient pas de l’appui inestimable du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly qui a permis au Président Félix Houphouët-Boigny de se faire élire député, le 21 octobre 1945 ? Excellence Monsieur le Président, les hommes d’État ne jouent pas avec l’histoire, ils font l’histoire. Félix Houphouët-Boigny et Péléforo Gbon Coulibaly ont fait l’histoire et ont laissé leurs noms à l’histoire.


 La grande amitié entre le patriarche Péléforo Gbon Coulibaly et Félix Houphouët-Boigny a permis au père fondateur de gagner une bataille cruciale. Ce qui lui a permis de mener le combat politique qui a débouché sur l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Félix Houphouët-Boigny, le bâtisseur, l’homme de vision, à la fin de son règne, sans doute inspiré par son pacte avec le Nord du pays, a fait appel à un digne fils, SEM. Alassane Ouattara, pour sauver le pays, en proie aux flammes de la récession économique. Mais, après le départ de Félix Houphouët-Boigny et comme lui, SEM. Alassane Ouattara sera farouchement combattu. Mais sachez que ce sont les grands hommes qui écrivent l’histoire. 


 Excellence Monsieur le Président, vous êtes un grand homme. Alors, comment ce grand homme que vous êtes, décide-t-il de céder le pouvoir à une nouvelle génération alors que vous auriez pu légitimement et légalement rempiler pour un autre mandat sans qu’aucun homme de bonne foi n’ait à redire ? 


Votre acte n’est tout autre que l’expression de l’amour pour votre pays. Excellence Monsieur le Président, Par cet acte de haute portée historique, vous vous apprêtez à offrir à la Côte d’Ivoire, le non moins historique évènement d’une passation de charges, comme vous l’avez rappelé, entre un président sortant et un président entrant. Hier, le patriarche Péléforo Gbon Coulibaly a soutenu le Président Félix Houphouët-Boigny et aujourd’hui un grand disciple et fidèle d’Houphouët-Boigny, au moment où il décide de faire la passe à une nouvelle génération, notre souhait c’est d’accepter que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly soit notre candidat. 


 Monsieur le Président, l’esprit d’Houphouët-Boigny est en train de se manifester en vous, pour accomplir un devoir de gratitude vis-à-vis du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly. C’est pourquoi, Monsieur le Président, nous affirmons que vous êtes le plus fidèle et véritable disciple d’Houphouët-Boigny. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est donc celui que nous choisissons pour conduire votre équipe à la prochaine élection présidentielle, c’est tout un message que vous envoyez à l’ensemble des Ivoiriens. Le choix du changement dans la continuité, c’est cela. 


 Vous avez choisi un homme compétent, technocrate affirmé qui a appris à travailler à vos côtés avec méthode et assiduité, qui a fait preuve de loyauté et de fidélité à toute épreuve. Un homme d’ouverture, un travailleur acharné et infatigable rompu aux secrets de la rigueur au travail. Un homme de valeur qui incarne la génération montante et qui va poursuivre les chantiers ouverts et d’autres à venir, afin de faire progresser notre pays sur la route du développement. Monsieur le Président, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a des qualités humaines et professionnelles remarquables. 



Et nous sommes convaincus qu’il fera un bon Président de la République comme vous. Monsieur le Président, à défaut d’être comme le modèle, il sera votre portrait. Oui, si parmi tant de cadres aussi compétents les uns que les autres, notre choix s’est porté sur Amadou Gon Coulibaly, c’est parce que durant les trente années de service à vos côtés, vous l’avez si bien observé et vous avez réalisé qu’il est capable de continuer l’œuvre gigantesque que vous êtes en train de bâtir. Monsieur le Président, vous partez, certes, mais nous vous prions de nous confier votre « disque dur ». 




 Monsieur le Président, les grands bâtisseurs sont des hommes pragmatiques. Au moment où, auréolé de gloire, vous allez opérer ce choix, force est de reconnaître que votre décision est un choix de raison et de cœur. C’est un choix qui va rassurer, car nous savons que derrière ce choix se trouve le timonier Alassane Ouattara, notre guide. En plus d’être sur les traces d’Houphouët-Boigny, un autre visionnaire nous est né et nous sommes fiers d’être sur les traces du Président Alassane Ouattara qui ne nous abandonnera jamais.


 Car plus que jamais, Monsieur le Président, vous demeurez l’inspirateur de nos actions. Pour notre part, nous prenons solennellement l’engagement de constituer une équipe forte, soudée, dynamique à nulle autre pareille, pour soutenir le candidat que vous allez nous proposer. Il sera notre candidat, notre capitaine, qui travaillera sous la haute supervision de notre dynamique coach, le Président du parti, SEM. Alassane Ouattara, pour la victoire finale au soir du 31 octobre 2020 au premier tour. Monsieur le Président, nous l’avons dit très souvent, que si vous-même, vous acceptiez d’être le capitaine de l’équipe en jouant, tout le Rhdp allait se mobiliser pour constituer un poids lourd afin de faire balancer la chose de notre côté. 


Mais si vous décidez d’être vous-même l’entraîneur de l’équipe et que vous nous confiez un capitaine, nous serons autour de ce capitaine pour marquer des buts importants. Chers militants du Rhdp, le pays nous appelle. Rassemblons-nous, mobilisons-nous, pour faire triompher le Rhdp, pour ensemble, continuer l’œuvre de construction de la patrie de la vraie fraternité. 



 Monsieur le Président, pour ma part, je prends solennellement l’engagement devant vous de demeurer toujours le serviteur consacré, le serviteur fidèle et loyal pour constituer une sorte de bouclier qui parera aux coups de l’adversaire. Faites-nous confiance. Pour nous, Amadou Gon Coulibaly a déjà gagné. Je vous remercie ! Kobenan Kouassi Adjoumani Porte-parole du RHDP

Auteur: Fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]