Societe

Aide aux enfants en détresse : L’ONG FuGED démarre ses activités

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 12 octobre, 2020 à 17:10:41 | Lu 802 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

L’ONG FuGED démarre ses activités

Portée sur les fonts baptismaux le 09 octobre 2019, l’ONG Future génération élue de Dieu (FuGED) a lancé officiellement ses activités le samedi 10 octobre dernier, à Cocody. Selon Mme Sabalé Gisèle Epse Goudé, sa présidente, l’ONG FuGED est née suite à un douloureux constat de maltraitance de certains enfants. « Durant plusieurs années, en effet, nous avons été l’oreille pour quelques enfants victimes de viol, harcèlement sexuel et maltraitance, entre autres, qui peinaient à parler à leurs parents. Par moment, il y a certains qui osaient avouer leur douleur, leur inquiétude et angoisse à leurs parents mais ceux-ci ni prêtaient pas attention ou banalisaient le problème.

Nous avons réussi à prendre langue avec un bon nombre d’enfants, nous avons essayé de les emmener à supporter, pardonner, tout en les exhortant à mener une vie meilleure. Je vous avoue ici, que c’est un travail que nous avons fait au quotidien dans nos quartiers et au sein de nos communautés où nous échangeons beaucoup aussi avec les enfants. C’est donc à l’issue de tous ces moments d’études auprès de ces enfants qui ont besoin d’aide, que nous avons décidé de porter sur les fonts baptismaux l’ONG Future génération élue de Dieu (FuGED) », a -t-elle révélé.

Ainsi, selon elle, face à cette situation son organisation s’est donnée pour mission d’apporter assistance aux enfants victimes de tous méfaits. « Notre objectif est d’apporter notre modeste contribution à la bonne marche de notre pays la Côte d’Ivoire en volant au secours des jeunes dominés et malmenés par les tares de notre société. Car, notre grand souhait, est de ne plus voir l’école ivoirienne être minée par des élèves en proie à la drogue, des pédophiles, et autres maux. Nous disons non, à cela ! », a-t-elle indiqué.

Pour relever ce défi, de Mme Sabalé Gisèle entend s’appuyer sur deux principaux axes, à savoir le socio-économique et le spirituel. Ces principaux axes ont été présentés par Mme Clarisse Aka, la vice-présidente de cette ONG. « Nous allons apporter une assistance matérielle, avec la prise en charge médicale de certains enfants. Nous allons également sensibiliser les parents sur l’importance de scolariser les enfants. Sans oublier des campagnes de sensibilisation sur certaines maladies et l’aspect spirituel etc.», a-t-elle soutenu. Quant à

Mme Guy Doh Marie Claire, experte en genre, développement et médiation des conflits, par ailleurs, marraine de cette cérémonie, elle a félicité l’initiative et promis son soutien à l’ONG. Cela, au regard de sa mission qu’elle juge noble.

Zone contenant les pièces jointes

Auteur: BAT - Ivoirematin-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]