Vendredi 01 Mars, 2024 - 2:26 PM / Abidjan +33
Vendredi 01 Mars, 2024 - 2:26 PM / Abidjan +33
Sport

Côte d’Ivoire–Sport (football) : Alors que son club est dans la tourmente, un président de club déraisonne sur un plateau de télévision

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
image d'illustration

Il est bon de parler et bien de critiquer mais tout le monde ne peut pas s’ériger en donneur de leçons. Surtout quand on est président d’un club de football ivoirien en proie à des difficultés, surtout d’ordre financier. Ils doivent des mois de salaire et des primes de match aux joueurs ce qui se traduisent par des résultats peu flatteurs. Leurs clubs peinent à boucler leur budget et à proposer des salaires attractifs mais ce sont eux les donneurs de leçons.

Ils disent connaitre les problèmes du football ivoirien mais incapable de sortir leurs clubs dans l’ornière et la précarité.

L’Académie de Football Amadou Diallo (L1), le Stella Club d’Adjamé (D2) ou encore l’Entente Sportive Club de Bingerville (D2) pour ne citer que ceux-là, sont dans la tourmente surtout quand on sait que la crise que vit notre football, est essentiellement une crise de confiance qui repose sur le manque de vision de certains dirigeants de clubs et les nombreux soupçons de malversations financières sous lesquelles ils croulent. Il n’est donc pas question de parler ici d’expérience. Puisque malgré leurs expériences, leurs clubs peinent à jouer les premiers rôles. Ceci dit, les bons actes ne peuvent pas être effectués par des hommes de mauvaise nature, et qu'à l'inverse les personnes de bonne nature ne peuvent pas faire de mauvaises actions. Ainsi, dire que "c'est au fruit que l'on reconnaît l'arbre" autrement dit, c'est par ses gestes que l'on peut savoir si un homme est bon ou mauvais. Il faut donc donner une nouvelle impulsion, une nouvelle gouvernance capable d’avoir un vrai projet pour l’avenir. Nous avons perdu beaucoup trop de temps et les actuels dirigeants ne pourront rien faire car ils ont montré leur limite. Il faudra donc que le futur président de la FIF entouré de gens compétents, soit capable de lever des fonds pour le football avec un projet alléchant profitable aux clubs et à l’image du football ivoirien. Et cela ne saurait se faire qu’avec des idées novatrices et une personnalité qui a un bon carnet d'adresse.

 

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR