Sport

Fif: le collectif des mouvements de soutien à Didier Drogba exigent la poursuite du processus électoral par la commission dirigée par M. René Diby (Communiqué)

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 19 août, 2020 à 23:08:04 | Lu 1984 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le collectif des mouvements de soutien à Didier Drogba

Depuis quelques mois, l'actualité footballistique en Côte d'Ivoire est marquée par l'élection du Président de la FIF.

 

Mais depuis quelques jours, le processus électoral de ladite Fédération est fortement perturbé par une vive contestation des délibérations du Comité en charge de cette élection.

 

Face à ce qui constitue un facteur de blocage du processus électoral, les Mouvements de Soutien à Didier Drogba au nombre de huit (08):

 

(-Le MSDD (Mouvement de Soutien à Didier Drogba)

Président Mr Marius Aboua Kouamé

 

-DRFI (Didier Drogba pour la Renaissance du football ivoirien)

Président Mr Dion Gokan Armos

 

-DDFI (Drogba pour le développement du football ivoirien)

Président Mr Kassoum Kouanda

 

-Fan Club Didier Drogba Forever

Président    Mr Venance BAILLY

 

-CIS DD (Coalition Internationale de soutien à Didier Drogba)

Présidente   Kikiss Joëlle

 

-DD ou Rien (Didier Drogba à la Fif ou rien)

Président Mr Didi Samboua

 

-DOR (Drogba ou Rien)

Président Mr Kouassi Amalaman)

 

-Fan Club Didier Drogba Campus

Président Mr Landry Yogoue)

 

_Respectez la Légende

PRÉSIDENT Zahoui

 

Réuni au sein d'un collectif font la déclaration suivante : 

 

LES FAITS

 

Le 04 juillet 2020 dernier, l'AG de la FIF tenue à Yamoussoukro mettait en place une Commission Électorale Indépendante pour organiser l'élection du Président de la FIF.

 

L'Assemblée Générale de la FIF au cours de ses assises, a élu à l'unanimité Monsieur René Diby, ex Président de la fédération ivoirienne de football, ex Ministre des Sports, Président de ladite Commission.

 

Monsieur Didier Drogba a déposé sa candidature le 1er août 2020, date butoir pour les dépôts de candidature.

 

La Commission Électorale Indépendante s'est réunie les jours qui ont suivi pour plancher sur la conformité des candidatures avec les critères définis dans le Code Électoral de la FIF.

 

Alors que le monde sportif, l'opinion nationale et internationale attendaient les résultats des délibérations de ladite Commission, le Président sortant de la FIF, Monsieur Sidy Diallo Augustin fait une conférence de presse pour annoncer la suspension du processus électoral et la convocation d'une nouvelle Assemblée Générale du Collège Électoral de la FIF, prévue pour se tenir le 29 août 2020 prochain, à l'Hôtel Palm Club, aux fins de mettre en place une nouvelle Commission Électorale Indépendante.

 

Les raisons évoquées pour justifier une telle sortie d'un Président sortant du Comité Exécutif de la FIF dont le mandat à la tête de cette institution a pris fin depuis le 30 juin 2020 dernier, restent floues ; car le Président Sidy Diallo Augustin se plaint du non-respect des textes de la FIF, y compris ceux du Code Électoral ayant permis la validation des candidatures dont celle de Monsieur Didier Drogba.

 

Par la suite, le Secrétaire général de la Commission Électorale Indépendante, Monsieur Sam ETIASSÉ fait une déclaration à la Télé (la 3) dans laquelle, il affirme sans ambages que la candidature de Monsieur Didier Drogba ne peut être validée parce que ne comportant pas tous les éléments exigés et exigibles.

 

De son côté, le Président de la Commission Électorale Indépendante de la FIF, Monsieur René Diby face à tous ces dénigrements a commis le Vice-président de cet important Organe d'organisation de l'élection du Président du Comité Exécutif de la FIF, Monsieur Soumahoro Mamadou pour éclairer l'opinion sur ce qui prévaut exactement au sein de la maison de verres de Treichville.

 

Rappelons au passage qu'à l'article 8 du Code Électoral de la FIF, il est clairement dit que les décisions de la Commission Électorale Indépendante de cette Institution ne peuvent faire l'objet d'aucun recours, que devant la Commission de recours, ce qui exclut la possibilité d'un Appel de ces décisions devant toute autre instance, y compris toute instance gouvernementale.

 

C'est donc à juste titre que Monsieur Soumahoro Mamadou a indiqué que la Commission Électorale Indépendante de la FIF dont il est membre, a siégé en toute conformité avec les textes en vigueur et a retenu 03 candidats, à savoir : DIDIER DROGBA, SORY DIABATÉ, et IDRISS DIALLO Yacine.

 

Mais, contre toute attente, le Secrétaire général de la Commission qui n'est autre que M. Sam ETIASSÉ, qui devait faire notifier par voie d'Huissier, les décisions de la Commission aux Candidats, ne l'a pas fait pour motif qu'il n'approuve pas ces décisions, alors même qu'il n'a pas droit de vote au cours des délibérations de ladite Commission, dans laquelle, il prend part aux travaux qu'à titre consultatif, en veillant à assurer à ses membres, la logistique et les fonctions administratives.

 

 

Quoiqu'il en soit, faisons noter qu'au cours de ses sorties face aux Médias, Monsieur Mamadou Soumahoro a affirmé haut et fort à qui veut l'entendre que c'est parce que la Commission a validé la candidature de DIDIER DROGBA que tous ces agissements sont observés.

 

NOTRE ANALYSE

 

Au vu de tout ce qui précède les mouvements de soutien à Didier Drogba constatent avec tristesse que la candidature de DROGBA dérange certains intérêts lugubres et mesquins, au point que les Dirigeants actuels de la FIF mettent tout en œuvre pour l'empêcher d'être Candidat.

 

Comment comprendre d'une part qu'une Commission Électorale dite INDÉPENDANTE, statutairement mise en place au cours d’une Assemblée Générale régulièrement convoquée, prenne une décision à la majorité de ses membres et que cette décision soit remise en cause par un individu fut-il Président sortant de la FIF, en violation flagrante des dispositions du Code Électoral régissant son fonctionnement ?

 

D'autre part, à quoi répond la décision de suspension de la Commission Électorale Indépendante, si ce n'est le fait qu'elle n'a pas agit selon la volonté de ceux qui veulent coûte que coûte invalider la candidature de DIDIER DROGBA ?

 

Aussi, les Mouvements de soutien constatent-ils que M. Sam ETIASSÉ agit vraisemblablement pour le compte de M. Sory Diabaté, en se comportant plus, comme le Directeur de campagne de ce dernier, plutôt que Secrétaire général d'une Commission Électorale Indépendante dont les membres doivent être impartiaux et les conclusions des travaux, exclusivement notifiées qu'aux Candidats au premier chef.

 

Enfin, l'ensemble des Mouvements de soutien à la candidature de Didier Drogba notent que Monsieur Sidy Diallo Augustin, en violation des textes statutaires de la FIF et de son Code Électoral, convoque une Assemblée Générale ce 29 Août 2020, à l'Hôtel Palm Club d'Abidjan-Cocody pour dit-on mettre en place une nouvelle Commission Électorale Indépendante.

 

Le caractère juridiquement et administrativement illégal de cette convocation et la précipitation avec laquelle le Sieur Sidy Diallo Augustin a suspendu le processus électoral, dénote et démontre une fois encore, que tout est mis en œuvre pour barrer le chemin des urnes à Monsieur Didier Drogba.

 

NOTRE POSITION

 

Face à tous ces manquements et à la volonté manifeste des Dirigeants actuels de la FIF, notamment, Messieurs SORY DIABATÉ, qui n'a pas démissionné du Comité Exécutif sortant de la FIF avant de postuler pour la présidence de cette Institution, de Monsieur Sidy Diallo Augustin qui continue de violer allègrement et sans vergogne les textes statutaires, les Mouvements de Soutien à la candidature de Didier Drogba exigent de ce qui suit :

 

1-Le respect des textes de la #FIF, donc la poursuite du processus électoral par la commission dirigée par M. René Diby, jusqu'à son terme

 

2-La mise à l'écart de M. Sidy Diallo loin du processus en cours, parce qu'on ne peut pas être jugé et partie

 

3-L'annonce de la validation des candidatures retenues dans un bref délai et l'ouverture des campagnes

 

4-Un débat télévisé avec un membre de la commission électorale et un membre du QG de chaque candidat pour éclairer l'opinion nationale et internationale, sur ce qui se passe et en même temps pour parler du projet que chacun a pour le football ivoirien.

 

Au cas où tout ce qui précède n'est pas respecté, nous mouvements de soutien à Didier Drogba, épris de paix et de justice, prendrons toute la communauté nationale et internationale ainsi que la FIFA, la CAF, les ministères de tutelle et le peuple de Côte d'Ivoire à témoin de nos prochaines actions, aux fins de réparer une injustice.

Nous vous remercions.

                                                                         Fait à Abidjan le 19 Aout 2020

                                                                            

                                                                           Le Porte-Parole

 

 

 


Auteur: Collectif - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]