Guinée : la tante de Naby Keita accusée de l'avoir ensorcelé

  • Source: : Web-News | Le 05 juillet, 2019 à 15:07:30 | Lu 663 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Guinée : la tante de Naby Keita accusée de l'avoir ensorcelé

La star de la Guinée, Naby Keita, a quitté l'Egypte pour se rendre à Liverpool afin de faire des examens supplémentaires sur sa blessure. Et selon les dernières informations, il ne devrait plus rejouer à la CAN. La Guinée devrait ainsi se passer de lui, contre l'Algérie, lors des huitièmes de finale.

En Guinée, la tante de Naby Keita st accusée de l'avoir ensorcelé et est menacée de mort. Samedi, la tante du joueur de Liverpool a été suspectée d’avoir jeté un mauvais sort sur le footballeur pour l’empêcher d'être à sa meilleure forme, lui qui vient tout juste de revenir d'une blessure qui date de la demi-finale aller de la Ligue des Champions, contre le FC Barcelone.

"Cela a créé une foule immense autour du domicile de la famille de Naby Keita à Coléah, dans le but de tuer la pauvre", précise un média africain. La cousine de l’international guinéen, Mariama Keita, a classé l’information comme une rumeur. "C’est une fausse information. Depuis 6h du matin, on a commencé à m’appeler, j’ai démenti. Si c’était vrai, j’aurais été informée. Vers 10h, une collègue de service m’a signalé la présence d’une foule devant notre concession familiale à Coléah. Elle m’a dit que l’une de nos tantes est devenue folle et raconte qu’elle a marabouté Déco. Entre-temps, papa est allé chercher des renforts", a-t- elle indiqué. 

"C’est ainsi que j’ai contacté ma tante qui est accusée de sorcellerie et elle m’a dit qu’elle se rend dans la famille. Elle a fondu en larmes quand elle est arrivée. On a fait le tour du quartier, les policiers nous ont dit que tant qu’elle sera là, la foule ne va pas quitter. Elle a finalement quitté les lieux", a-t-elle conclu.

 

Auteur: OFC - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]