Guinée-Bissau: le président Vaz va nommer un Premier ministre de consensus

  • Source: : Web-News | Le 15 avril, 2018 à 14:04:57 | Lu 344 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Image d

Au Togo, onze chefs d'Etat et deux vice-présidents se sont réunis pour un sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) consacré à la Guinée-Bissau. Une feuille de route a été adoptée : le président José Mario Vaz a accepté de nommer un Premier ministre de consensus, Aristides Gomez, ce samedi 14 avril. Les législatives sont reportées.

 « José Mario Vaz, président de la République de Guinée-Bissau a informé la conférence, qu'après consultations avec les forces politiques et la société civile, de la prise de décision suivante : la nomination de M. Aristide Gomez, comme Premier ministre de consensus. Cette nomination sera prise par décret présidentiel le 17 avril 2018 à Bissau », explique un communiqué.

Le président Vaz a également annoncé la tenue des élections législatives le 18 novembre 2018. La Cédéao espère une sortie de crise dans ce pays.

« C’est monsieur Aristides Gomez qui a été identifié pour être nommé le 17 avril prochain comme le nouveau Premier ministre de la Guinée-Bissau. Et le président de la Guinée-Bissau s’est engagé également à convoquer les élections législatives, qui devaient avoir lieu déjà ce mois de mai, mais qui seront reportées pour le mois de novembre de cette année. Et la troisième décision est la réouverture de l’Assemblée nationale à partir du 19 avril » détaille Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères.

Cette conciliation pourrait ainsi marquer le début de la fin de la crise. « Nous l’espérons au niveau de la Cédéao parce que nous pensons que cette crise, cela fait trois ans qu’elle dure. Comme il y a un comité de suivi de cette feuille de route nommée qui est comme un avenant à l’accord de Conakry, nous allons sortir de cette crise d’ici la fin de cette année et au fur et à mesure des efforts sur le terrain, les sanctions seront levées », explique Robert Dussey.

Autre décision de ce sommet : le président ghanéen Nana Akufo-Addo et le président guinéen Alpha Condé sont nommés médiateurs officiels de la Cédéao pour le Togo.

 

Auteur: RFI - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]