L'Etat gambien mis en cause dans la mort de trois personnes

  • Source: : Web-News | Le 18 septembre, 2018 à 10:09:30 | Lu 430 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Les conclusions d'une enquête indépendante menée pendant deux mois sur la mort de trois manifestants en Gambie accablent le gouvernement, l'Etat et la police gambienne.

La commission d'enquête constituée le 1er juillet 2018 par le président gambien Adama Barrow est présidée par le magistrat Emmanuel Joof.

Elle a remis au chef de l'Etat ses conclusions sur les circonstances de la mort de trois manifestants à Faraba Banta, le 18 juin.

La commission d'enquête fait état du manque d'organisation et de coordination de l'Etat gambien et de son gouvernement, en les tenant responsables de la violence à l'origine de la mort des manifestants.

"Le rapport met en lumière un catalogue d'erreurs. Cela va de questions fondamentales comme le rôle et les responsabilités de certains départements, le manque de consultations entre les principaux acteurs, le manque de confiance et de coordination", a expliqué le ministre gambien de la Justice, Aboubacar Ba Tambadou.

Pour parvenir aux conclusions de son rapport, la commission d'enquête a entendu 85 témoins ayant des liens directs avec les événements du 18 juin.

lire la suite sur

 

 

Auteur: BBC - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]