Dimanche 25 Février, 2024 - 12:47 AM / Abidjan +33
Dimanche 25 Février, 2024 - 12:47 AM / Abidjan +33
Economie

Le Ghana et la Côte d’Ivoire lancent le premier roaming communautaire de téléphonie mobile en Afrique

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Le Ghana et la Côte d’Ivoire lancent le premier roaming communautaire de téléphonie mobile en Afrique

Le directeur général adjoint de la National communication authority (NCA, Autorité nationale de la communication) du Ghana, Dr Ezer Osadi, et la directrice générale de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), Namahoua Touré, ont signé mercredi 14 juin 2023 à Abidjan, un protocole d’accord portant lancement d’un roaming communautaire relatif à l’itinérance sur les réseaux publics de communications mobiles dans l’espace CEDEAO.


Les ministres de tutelle des deux pays étaient représentés, pour la Côte d’Ivoire, par le directeur de cabinet du ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Jean-Martial Adou, et pour le Ghana par Kwame Baah Acheamfour.


Ce roaming communautaire permet désormais à tout abonné ghanéen en déplacement en Côte d’Ivoire et vice-versa pour tout Ivoirien au Ghana, de continuer d’utiliser son numéro et de bénéficier des conditions tarifaires abordables pour ses communications, notamment la gratuité de la réception d’appels en situation de roaming.


En dehors de la gratuité des réceptions d’appels, la moyenne de la baisse des coûts est de 48% et atteint 98% pour plusieurs autres prestations.


Depuis 2019, la mise en œuvre de ce programme dont la CEDEAO a fait de la Côte d’Ivoire le « champion » de la réalisation est contrariée par l’absence de liens directs entre les opérateurs, les tarifs élevés de terminaisons d’appels pour la gratuité de la réception d’appels en roaming et la problématique de la fraude et de la cybersécurité sur les services de télécommunication.


D’où la salutation unanime de ce premier pas qui vient « briser une barrière entre les deux peuples à travers un nouveau chapitre de collaboration et de renforcement des relations bilatérales, pour des progrès partagés, un environnement télé-communicationnel sain, des services abordables, à moindre coût », a relevé le représentant du ministre ghanéen, Kwame Baah.


La partie ivoirienne a insisté sur tout le potentiel économique de cette innovation. Le développement de la communication est un important facteur de développement et ce roaming gratuit en sera un facteur déterminant, a assuré le représentant du ministre Amadou Coulibaly, citant l’intégration des deux peuples, l’ouverture de leurs économies vers des marchés convergents, compétitifs.


« Profitez de cet instrument qui est fait pour vous », a lancé Jean Martial Adou, parlant de « très bonne nouvelle ».


Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, puis la CEDEAO, ses initiateurs entendent en faire le fer de lance de l’unité africaine prônée depuis des lustres par l’Union africaine.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR