Faits Divers

Fin de cavale pour un criminel qui a tué une femme enceinte pour un sacrifice rituel contre 10.000 fcfa

  • Source: : Web-News | Le 16 octobre, 2019 à 10:10:00 | Lu 2232 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Fin de cavale pour un criminel qui a tué une femme enceinte pour un sacrifice rituel contre 10.000 fcfa

Un homme présumé avoir ôté la vie à une dame à Sirakroni, au Mali, a été arrêté, le lundi 30 septembre 2019, dans le département d’Odiénné en Côte d’Ivoire. 

 L’individu, conduit à la brigade de gendarmerie de la localité, a été déféré mardi devant le parquet local, en attendant une probable extradition. 

 En effet, des habitants d’Iradougou, interpellés par la présence d’un inconnu dans le village, en ces temps de menaces djihadistes, l’ont appréhendé. Pressé de questions, l’individu, se disant orpailleur clandestin dans son pays, avoue être en cavale, après avoir été surpris, avec deux complices, dans la nuit de jeudi à vendredi, en pleine exécution d’une dame, pour un sacrifice rituel.


 Il a livré la même version devant la brigade de gendarmerie d’Odiénné, donnant les noms de ses complices. Poursuivant, il a avoué avoir agi sous les instructions d’un commanditaire (dont il a aussi donné le nom), qui a remis à ses acolytes et lui, chacun, la somme de 10 000 F CFA.


 La victime, dame Batogoma Diallo, qui portait une grossesse, a été enlevée, par ses trois présumés assassins, au domicile familial en l’absence de son époux. Cueillie dans son sommeil, elle est conduite dans une brousse avant d’être assassinée selon la version livrée par D. D. Surpris par un chasseur, les trois assassins présumés prennent la fuite. 


C’est finalement en Côte d’Ivoire que D. D. a été appréhendé à Iradougou avec l’appui des populations. Ses deux complices et le commanditaire présumé sont toujours recherchés.

Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]