International

France : le mystère des deux amis décédés au cours d'un repas enfin levé

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 09 août, 2017 à 07:08:02 | Lu 691 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Après avoir passé en revue les hypothèses les plus invraisemblables : agression, intoxication alimentaire, improbable coup du sort, il aura fallu près d’une semaine pour comprendre ce qui s’était réellement passé dans ce jardin d’Authon-du-Perche, en Eure-et-Loir, le jeudi 3 août 2017.

Cinq jours après la découverte des deux corps sans vie de deux amis de 38 et 69 ans, à Authon-du-Perche, en Eure-et-Loir, le mystère était encore total. Aucune trace d’agression constatée sur les lieux, pas de témoin, et leur repas, une boite de flageolet, était resté intact.

Les corps des deux hommes avaient été découverts jeudi midi dans le jardin du sexagénaire par une voisine inquiète de ne plus voir leurs silhouettes bouger. “Mercredi soir, ils ont fait la fête. Lucien, que certains surnommaient “Pépère”, et qui résidait là, avait invité Olivier. Je les voyais dans le jardin depuis les fenêtres de ma maison.” raconte-t-elle à la République du Centre. “Je me suis dit qu’il avait dû prendre une bonne cuite pour dormir encore”, ajoute-t-elle.

“Décédés simultanément”

Dès lors, la disparition des deux camarades demeure une énigme pour les gendarmes et le procureur de la République de Chartres, qui rappelait les faits vendredi : “L’un était assis sur une chaise, l’autre allongé au sol. Leurs corps ne présentent aucune trace d’agression apparente. Ils semblent décédés simultanément.”

Plusieurs hypothèses sont alors évoquées. “Le suicide collectif, l’absorption accidentelle d’aliments nocifs ou un ajout de produits par quelqu’un d’extérieur. Dans ce cas, nous sommes sur un fait criminel” rapportait vendredi le procureur.

La boite de flageolets suspectée

La piste de l’intoxication alimentaire, un temps privilégiée, aura finalement été écartée au vue des résultats d’analyses effectuées dans le week-end. Celles-ci ont été menées par l’Institut Pasteur à Paris sur “une boîte de flageolets en conserve que les deux hommes auraient partagée durant leur dernier repas”, rapporte la RDC. Ces examens n’ont décelé aucune bactérie qui aurait pu être à l’origine d’une “maladie neurologique grave qui se développe notamment dans les aliments mal conservés”.

Les résultats des autopsies se faisaient donc attendre. Pratiquées mardi, elles auront finalement levé le voile sur la disparition brutale des deux compères, écartant dans le même temps la piste criminelle.

Fausse route

Les deux amis sont bien décédés quasi-simultanément autour de la table sur laquelle ils dînaient, précise la RDC. Le plus âgé, 69 ans, dont le corps avait été découvert assis sur une chaise, a succombé suite à une fausse route alimentaire.

L’autopsie a révélé que le sexagénaire avait tenté d’avaler un morceau de viande pesant 44 grammes, “l’équivalent du tiers d’un steak moyen”, provenant de la côte de bœuf retrouvée sur la table, précise le magistrat. “Cet homme dépourvu d’une partie de sa dentition n’a pas pu mâcher et il avait par ailleurs un taux d’alcool de 2,45 g par litre de sang. Cette alcoolisation aiguë a pu favoriser cette fausse route alimentaire.”

“Excès d’émotion”

Le plus jeune de deux amis, 38 ans, retrouvé allongé sur le sol, a quant à lui succombé à un “excès d’émotion”. Sous le choc de voir son ami s’étouffer, son cœur a lâché. L’alcool, ici aussi, aura eu un rôle non négligeable. “Il avait un cœur très fragile, un cœur hypertrophié, probablement par une consommation d’alcool excessive. Son cœur pesait plus de 500 grammes, ce qui est énorme” précise le magistrat. (Le poids d’un cœur d’homme est en effet de 300/350 grammes).

De nombreuses bouteilles de vin et de pastis, ainsi que des canettes de bière ont été découvertes dans la maison. Le procureur de la République de Chartres a demandé de nouvelles analyses toxicologiques afin d’écarter définitivement toutes les autres hypothèses.

Avec Yahoo.com

 

 

Auteur: derome - Ivoirematin-News


Commentaire (1)


Anonyme En Août, 2017 (10:00 AM) 0 FansN°: 1

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]