Côte d’Ivoire / Le ministre Zoro Bi compte démanteler les actes de corruption dans les services publics

  • Source: : Web-News | Le 14 septembre, 2021 à 18:09:06 | Lu 414 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Le ministre Zoro Bi compte démanteler les actes de corruption dans les services publics

Le ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption, Zoro Bi Epiphane Ballo, réaffirme son engagement à démanteler tous les actes de corruption dans les services publics par la conduite d’opérations de vérification dénommées “Coup de poing” au sein des structures des services publics à fort soupçon de corruption.

Lors d’un point presse organisé mardi 14 septembre 2021 à son cabinet, le ministre a insisté sur la volonté du gouvernement ivoirien de promouvoir la bonne gouvernance et de lutter contre la corruption.

Cette démarche vise à mener des investigations pour soulager le quotidien des Ivoiriens en freinant les formes de corruption les plus pernicieuses, dissuader la poursuite d’actes de corruption et améliorer la perception des citoyens sur les efforts entrepris par le gouvernement.

Dans cette veine, cette initiative a permis d’identifier la liste des structures à fort soupçon et les formes de corruption à fort impact sur les populations et mis en place les équipes d’investigation, dans sa phase de préparation, a affirmé le ministre en charge de la lutte contre la corruption.

Cette série d’opérations de démantèlements d’actes de corruption dans des structures délivrant des services fréquemment utilisés par des populations a été créée le 6 avril 2021, et lancée il y a quelques mois.

Elle s’est traduite, notamment, par le renforcement du dispositif institutionnel et juridique de prévention et de lutte contre la corruption et infraction assimilées, la ratification d’instruments et l’adhésion à des mécanismes internationaux de promotion de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, selon Zoro Bi.

Des preuves d’actes de corruption conduiront, entre autres, à la mise en place d’outils de mise en conformité pour réduire le risque de survenance et d’un dispositif d’alerte pour les usagers et le personnel interne à la structure. Des secteurs d’activités sont concernés par ces investigations dont le transport avec pots de vin décelés à la Société ivorienne de contrôles techniques automobiles et industriels (SICTA), les extorsions de fonds sur les voies lors du convoyage de marchandises, dans les secteurs de l’éducation, la santé et la justice.

Une conférence presse du ministres Zorro Ballo et du Commissaire du gouvernement, Ange Kessy Kouamé, est prévue vendredi 17 septembre pour dévoiler les noms des mises en cause pour des poursuites judicaires, a-t-on appris.


Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]