MOBILE MONEY, LA GALÈRE DES CLIENTS APRÈS LA FERMETURE DES PDV

  • Source: : Web-News | Le 11 août, 2022 à 13:08:12 | Lu 228 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

MOBILE MONEY, LA GALÈRE DES CLIENTS APRÈS LA FERMETURE DES PDV

48 heures après la mise en application de l’arrêt de travail des propriétaires des points de vente (PDV) de mobile money, les consommateurs en paient déjà les frais. Eux qui étaient habitués à faire leurs transactions auprès de ces agents de proximité, sont désormais contraints de se rendre dans les agences de mobile money. 

 

Affluence inhabituelle devant les agences de mobile money depuis le mardi 9 août 2022 dans plusieurs communes d’Abidjan. Ces clients, en dehors des préoccupations routinières telles que les achats de puces et de téléphones portables, les réclamations, les réabonnements y sont pour la plupart pour des transactions mobile money.

La raison de ces attroupements, l’arrêt de travail de 72 h observé depuis le mardi 9 août par les propriétaires de PDV sur l’ensemble du territoire national. Il n’est donc plus possible de faire des transferts ou retraits mobile money dans ces points de vente de proximité jusqu’au 11 août renouvelable.

Manque de temps, lenteur dans la prise en charge dans les agences de mobile money sont quelques-unes des griefs formulés par les consommateurs face à cette situation.

 

« Le mardi 9 août 2022, j’ai voulu faire un dépôt pour le paiement d’une facture et malheureusement pour moi je me suis rendue compte qu’il y a une grève des points de vente mobile money. C’est compliqué pour moi parce que je ne sais pas comment régler ma facture à part me déplacer, or la personne à qui je dois est loin. C’est vraiment difficile parce que je n’ai pas le temps également de me rendre en agence », confie à 7info, Alexandra Mélèdje, une assistante administrative et financière.

 

Brewa Léonce, un technicien en bâtiment quant à lui, nous conte sa mésaventure.

« Je devais faire un dépôt de 5.000 FCFA en urgence à un ami qui était dans le besoin dans la commune du Plateau. Et à cause de cette grève, j’ai été finalement obligé d’emprunter un taxi à hauteur de 5.000 FCFA afin de me rendre au Plateau juste pour lui remettre le montant dont il avait besoin. J’avoue que c’était vraiment désagréable. Je souhaite que les opérateurs de mobile money se penchent sincèrement sur la situation des propriétaires de points de vente, pour nous éviter de tels désagréments », renchérit-il.

Une situation préjudiciable pour le citoyen lambda, mais également pour les opérateurs économiques en témoignent les propos de Coulibaly Yves interrogé par 7info.
 

« Franchement la fermeture des points de vente mobile money a un grand impact sur la population. Moi en tant qu’opérateur économique, je suis dans un besoin et aller en agence c’est difficile parce qu’il y a trop d’affluence là-bas. Donc les points de vente nous aident beaucoup et ça nous permet d’opérer très rapidement dans certaines situations et honnêtement nous sommes habitués aussi à cette proximité-là. Aujourd’hui on sera obligé de faire face à l’affluence, aux embouteillages et cela ne nous arrange vraiment pas », dit-il.

Cet arrêt de travail des propriétaires de points de vente mobile money sera-t-il reconduit après les 72 h imparties au préalable ? Les prochains jours nous situeront.

Auteur: 7info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]