Interview / Pr Djaha Konan 1er vice-président du Mfa : « Nous n’allons pas continuer de tolérer que Moutayé et son camp s’attaquent au premier Ministre Amadou Gon et le Rdr »

  • Source: : Web-News | Le 24 avril, 2018 à 19:04:47 | Lu 1376 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Image d'illustration

Un groupe d’individus se réclamant proches de l’ancien président du Mouvement de Forces d’Avenir (Mfa) Anzoumana Moutayé a nommément accusé le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly le vendredi 20 avril dernier sur le site ‘’Pole Afrique.net’’.Professeur Djaha Konan, 1ervice-président du Mfa n’a pas voulu rester silencieux face à cette sortie qu’il qualifie de « comportement irresponsable d’Azoumana Moutayé ».

Le Secrétaire général du Mfa Judicaël N’guettia a animé un point de presse le vendredi dernier. Il s’est élevé contre des propos tenus par des individus se disant proches de l’ancien président de votre parti Moutayé, qui ont accusé le premier ministre Amadou Gon, d’être « le soutien de l’actuel président du Mfa Siaka Ouattara et tout le parti ». Le premier vice-président du Mfa que vous êtes a-t-il une réaction sur la question ?

Bien évidemment, j’ai une réaction. J’ai vu ce rassemblement d’individus excités et visiblement manipulés par l’ancien président du parti Anzoumana Moutayé qui n’atteignent pas une trentaine de personnes, sur les réseaux sociaux, accusant sans retenue le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Dire que le Premier ministre soutien le président du MFA Siaka Ouattara et tout le parti, sans apporter une seule preuve de ce qu’ils avancent, c’est une grave erreur que commettent ces individus et Moutayé qui les a mandatés. Nous n’allons plus rester les bras croisés face à de telles conduites irresponsables de ces personnes. Nous n’allons pas continuer de tolérer non plus que Moutayé et ses quelques rares suiveurs qui lui restent s’attaquent ainsi au premier Ministre Amadou Gon et le Rdr. C’est un comportement irresponsable. La justice ivoirienne a tranché à deux reprises en faveur de la légalité du Bureau politique du 26 août 2017 qui a suspendu Anzoumana Moutayé de ses fonctions de président et en faveur de la tenue du deuxième congrès extraordinaire du 25 mars à Bondoukou qui a élu Siaka Ouattara président du Mfa. Toutes ces victoires judiciaires sont consécutives à des plaintes déposées par Moutayé lui-même. Nous sommes respectueux des institutions de notre pays et donc des décisions de la justice ivoirienne. Nous avons donc la légalité et la légitimité avec nous. Par conséquent nous allons, si ces agitations continuent, saisir les autorités policières pour faire fermer le local devant lequel ces individus tiennent leurs rencontres. Et allons porter plainte contre eux pour utilisation illégale des insignes du parti, pour trouble à l’ordre public et surtout pour atteinte à la dignité et à l’intégrité des autorités du pays. Nous allons exiger en plus leur mise aux arrêts avec tous ceux qui les ont envoyés en cet endroit.

Pourquoi pensez-vous que ces personnes sont manipulées par l’ancien président du Mfa, Anzoumana Moutayé ?

Lire la suite 

 

Auteur: Abidjan.net - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]