Politique

Présidentielle 2025: Le Pdci envisage de positionner un jeune, si...

  • Source: : Web-News | Le 28 janvier, 2022 à 10:01:47 | Lu 344 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Présidentielle 2025: Le Pdci envisage de positionner un jeune, si...

Le coordonnateur général de la Grande cellule de coordination de la communication (Gccc) du Pdci-Rda, Kouassi Bredoumy Soumaila Traoré, a levé un coin du voile sur le prochain candidat de son parti à la présidentielle de 2025, le jeudi 27 janvier 2022, au siège dudit parti à Cocody.

Au cours d’un déjeuner offert à la presse, le porte-parole du parti septuagénaire a indiqué qu’il n’existe pas de génération spontanée au sein de sa formation politique. « Si le président Henri Konan Bédié n’est pas candidat en 2025, ce sont les jeunes qui vont représenter le Pdci », a lâché le porte-parole du vieux parti. Ajoutant que « si un jeune remplit les conditions », il sera adoubé par la base du parti.

« Nous serons derrière ce jeune », a assuré Kouassi Bredoumy Soumaila. « Quelle que soit votre acceptabilité dans un parti, si vous ne respectez pas les conditions fixées par la Cei, vous ne pouvez pas être candidat. Le Pdci fera appel à toutes ses filles et tous ses fils. Nous allons élargir à toutes les bases et si elles désignent, nous allons nous aligner », a-t-il affirmé.

A cet effet, il a annoncé qu’un bureau politique et un congrès seront organisés dans les jours à venir pour désigner le candidat du Pdci-Rda à la présidentielle de 2025. « Nous voulons que le Pdci revienne au pouvoir en 2025. Nous allons nous organiser dans ce sens », a-t-il souligné. Arguant que son parti est « au travail et remobilisé » pour la reconquête du pouvoir en 2025.

Au cours de cette rencontre avec la presse, le député Kouassi Bredoumy Soumaila Traoré s’est également prononcé sur le découpage électoral. Il a indiqué que cette question fait l’objet de discussions dans le cadre du Dialogue politique.

Les dernières restructurations opérées par le président Henri Konan Bédié afin de donner un souffle nouveau au Pdci ont été expliquées par Soumaila Bredoumy. « Nous voulons que le Pdci revienne au pouvoir en 2025. Le président Bédié a jugé utile de mettre en place de nouvelles structures dans cette optique. Les supposées divisions, ce n’est que de l’apparence. Quand il s’agira d’aller au pouvoir, vous verrez (...) », a-t-il indiqué.

Il a dit reconnaître qu’il y a des difficultés au sein de son parti, mais « tous ces débats sont démocratiques. Nous allons les résoudre sereinement et avec militantisme ».

Auteur: Fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]