Dimanche 19 Mai, 2024 - 11:35 PM / Abidjan +33
Dimanche 19 Mai, 2024 - 11:35 PM / Abidjan +33
Afrique

Au Rwanda, le travail de mémoire passe aussi par la justice

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
rwanda

Trois décennies après les atrocités commises durant le génocide au Rwanda, le travail de mémoire continue, notamment par le biais de la justice.

Justice pour les victimes du génocide et leurs proches, avec notamment la création, en 2002, de tribunaux communautaires, les "gacaca", où ces derniers pouvaient entendre les aveux des bourreaux.

Le sujet épineux de la RDC

Concernant la RDC, le sujet est d'ailleurs source de tension et a connu un vif regain depuis l'offensive du M23, une rébellion majoritairement tutsi, fin 2021 dans l'est du pays.

Kinshasa, ainsi que l'Onu, les Etats-Unis et plusieurs pays occidentaux, accusent en effet le Rwanda de soutenir ces rebelles.

Kigali, de son côté, nie toute implication et accuse la RDC de soutenir les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe majoritairement hutu créé par de présumés génocidaires.

Si la question des anciens génocidaires reste délicate entre Kigali et Kinshasa, dans d'autres pays, des fugitifs ont été extradés, notamment des Etats-Unis.


Le rôle de la France

La France, qui entretenait des relations étroites avec le régime hutu quand le génocide a commencé, n'a pour sa part extradé aucun présumé génocidaire, mais en a condamné une demi-douzaine.

En amont du 30e anniversaire du début des massacres, le président français, Emmanuel Macron, a estimé ce jeudi que la France "aurait pu arrêter le génocide, avec ses alliés occidentaux et africains", mais "n'en a pas eu la volonté".

Cérémonies orchestrées

Pour ces commémorations, comme chaque année, le président rwandais Paul Kagame, chef du Front patriotique rwandais (FPR) qui a renversé le régime génocidaire hutu, en juillet 1994 et est, depuis, à la tête du pays, allumera une flamme du souvenir au mémorial de Gisozi, à Kigali.

Cette cérémonie marquera le début de la semaine d'hommages durant laquelle le pays tournera au ralenti. La musique ne sera pas autorisée dans les lieux publics, ni à la radio. Et seuls les événements culturels liés aux commémorations seront autorisés.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR