Jeudi 30 Mai, 2024 - 3:30 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 3:30 AM / Abidjan +33
Economie

Côte d'Ivoire : le Pdci-Rda propose que le prix bord champ garanti de cacao soit fixé au minimum de 2500 FCFA par Kg

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d'Ivoire : le Pdci-Rda propose que le prix bord champ garanti de cacao soit fixé au minimum de 2500 FCFA par Kg

Le groupe parlementaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI-RDA) à l'Assemblée nationale propose que pour la campagne intermédiaire qui s'ouvrira le 1er avril prochain, le prix bord-champ garanti de cacao soit fixé à un minimum de 2500 FCFA Kg estimant que les producteurs ivoiriens doivent profiter de l'embellie des cours mondiaux, rapporte une déclaration transmise vendredi à Abidjan.net. 


" Étant donné que les producteurs des pays comme le Cameroun perçoivent actuellement 4225 FCFA pour le kg de cacao à la faveur de cette envolée des cours, il serait injuste que le gouvernement ivoirien n'envisage pas une revalorisation substantielle des prix garantis pour les campagnes prochaines, à la hauteur des sacrifices que les producteurs de cacao ont consenti ces dernières annéees", ont soutenu les parlementaires du Pdci-Rda dans cette déclaration signée par Doho Simon, le président dudit groupe parlementaire. 


Par ailleurs, les parlementaires du Pdci-Rda ont également demandé " de toute urgence " au gouvernement ivoirien de prendre les initiatives et les dispositions qui s'imposent afin de faire profiter de l'embellie actuelle des cours du cacao aux producteurs ivoiriens. 


" Le groupe parlementaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI-RDA) à l'Assemblée nationale propose que pour la campagne intermédiaire qui s'ouvrira le 1er avril prochain, le prix bord-champ garanti de cacao soit fixé à un minimum de 2500 FCFA Kg estimant que les producteurs ivoiriens doivent profiter de l'embellie des cours mondiaux, rapporte une déclaration transmise vendredi à Abidjan.net. 


" Étant donné que les producteurs des pays comme le Cameroun perçoivent actuellement 4225 FCFA pour le kg de cacao à la faveur de cette envolée des cours, il serait injuste que le gouvernement ivoirien n'envisage pas une revalorisation substantielle des prix garantis pour les campagnes prochaines, à la hauteur des sacrifices que les producteurs de cacao ont consenti ces dernières annéees", ont soutenu les parlementaires du Pdci-Rda dans cette déclaration signée par Doho Simon, le président dudit groupe parlementaire. 


Par ailleurs, les parlementaires du Pdci-Rda ont également demandé " de toute urgence " au gouvernement ivoirien de prendre les initiatives et les dispositions qui s'imposent afin de faire profiter de l'embellie actuelle des cours du cacao aux producteurs ivoiriens. 


" Le groupe parlementaire du Pdci-Rda à l'assemblée nationale profite de cette opportunité pour demander au gouvernement d'engager une réflexion approfondie sur sa politique de prélèvements obligatoires faits aux producteurs de matières premières. Les planteurs de café, cacao, hévéa, palmier à huile, anarcarde, coton ne doivent pas subir la double taxation qui leur est imposée actuellement par le gouvernement ", ont plaidé les députés du Pdci-Rda.


Les cours du cacao sur le marché international ont atteint des sommets historiques. Sur le marché de New-York, le prix du cacao a dépassé le 26 mars dernier le seuil des 10.000 dollars la tonne, soit environ 6050 FCFA le kilogramme de cacao. 


Selon la Banque africaine de développement ( BAD), la Côte d’Ivoire assure 40% de l'approvisionnement mondial en cacao, mais ne reçoit que 5 ou 7% des gains générés par cette filière au niveau mondial. ", ont plaidé les députés du Pdci-Rda.


Les cours du cacao sur le marché international ont atteint des sommets historiques. Sur le marché de New-York, le prix du cacao a dépassé le 26 mars dernier le seuil des 10.000 dollars la tonne, soit environ 6050 FCFA le kilogramme de cacao. 


Selon la Banque africaine de développement ( BAD), la Côte d’Ivoire assure 40% de l'approvisionnement mondial en cacao, mais ne reçoit que 5 ou 7% des gains générés par cette filière au niveau mondial. 

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR