Vendredi 12 Juillet, 2024 - 10:53 AM / Abidjan +33
Vendredi 12 Juillet, 2024 - 10:53 AM / Abidjan +33
Faits Divers

Obtention frauduleuse d'images intimes et menaces de les diffuser...: AKY déférée au parquet

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Obtention frauduleuse d'images intimes et menaces de les diffuser...: AKY déférée au parquet
« AKY a été déférée au parquet pour enregistrement illégal de données à caractère personnels et menace de diffusion d'images à caractère sexuel sur Internet. Les recherches sont en cours pour retrouver la dénommée NH », peut-on lire dans une publication, diffusée, ce vendredi 8 mars 2024, sur la Plateforme de lutte contre la Cybercriminalité (Plcc).

« L'obtention frauduleuse d'images intimes d'une personne suivie de menaces de les diffuser en ligne contre de l'argent constitue un chantage à la vidéo. En vertu de l'article 66 de la loi N° 2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalité, le coupable risque une peine d'emprisonnement allant de cinq à dix ans et une amende de 5 000 000 à 20 000 000 Francs CFA. La victime a la possibilité de porter plainte auprès de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour obtenir un soutien technique et psychologique », prévient la Plcc. Et relater les faits :

« EM a rencontré NH sur le réseau social Badoo, débutant ainsi une relation amoureuse. Après quelques mois, NH a sollicité financièrement EM, qui a répondu favorablement en lui envoyant 500 000 Francs CFA. Quelques jours plus tard, NH a demandé une somme plus importante, soit 10 000 000 Francs CFA, ce que EM trouve suspect et ne donne pas suite. Après des moments de silence, EM a fait une nouvelle rencontre, celle de AKY. Ils décident tous les deux de vivre une relation amoureuse.

Tout se passe bien jusqu’à ce que NH réapparaisse. Elle lui envoie des vidéos de sa nudité et exige 10 000 000 Francs CFA pour ne pas les diffuser sur les réseaux sociaux. Face à cette pression, EM s'est rendu à la PLCC pour porter plainte, suspectant AKY d'être impliquée dans ce chantage.

Les investigations menées par la PLCC appuyée par le Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) ont conduit à l'arrestation d'AKY. Au cours de son interrogatoire, elle a avoué avoir envoyé les vidéos à NH à la demande de cette dernière, motivée par des problèmes relationnels avec EM et son refus de répondre à ses demandes financières. AKY a donc participé au chantage en obtenant les images et vidéos d'EM pour les transmettre à NH. »


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR