Vendredi 24 Mai, 2024 - 2:10 AM / Abidjan +33
Vendredi 24 Mai, 2024 - 2:10 AM / Abidjan +33
Sport

Projet COSO : 150 infrastructures à réaliser dans 82 localités dans le Gontougo

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
projet

La cheffe d’antenne régionale du projet de cohésion sociale région Nord du golfe de Guinée (COSO) pour les zones du Bounkani et du Gontougo, Kouassi Mlan Esther Natacha, a annoncé, lors de la première session du conseil régional vendredi 5 avril 2024, la réalisation 150 infrastructures dans 82 localités au profit des populations du Gontougo.


Ces infrastructures concernent les domaines de la santé, de l’éducation, de l’hydraulique, des infrastructures routières et économiques, a-t-elle dit, au cours du premier conseil régional 2024 tenu à la salle Kouakou Dapa de la mairie de Bondoukou.

Pour Mme Kouassi, la première phase de de ce projet, d’un coût de 1,235 milliard de FCFA, a concerné 40 infrastructures réalisées dans 22 localités. « Jusqu’à la fin de cette année, on aura financé en gros 150 infrastructures pour 82 localités. Sur ces 82, nous sommes déjà intervenus dans 49 », a-t-elle ajouté.


Le 8 décembre 2023 à la préfecture de Bondoukou, la commission régionale d’approbation des sous-projets (CRAS) du Gontougo a identifié 91 sous-projets d’infrastructures et plus d’une centaine de sous-projets de développement de l’économie locale, de la cohésion et de l’environnement, destinés à 25 localités des départements de Bondoukou, Transua et de Koun-Fao, selon la cheffe d’antenne régionale du COSO du Bounkani et du Gontougo.

Ce projet, initié par la Banque mondiale, en collaboration avec les gouvernements de Côte d’Ivoire, du Bénin et du Togo, vise à contribuer à l’atténuation des risques climatiques, des effets des situations de fragilité issus des conflits et violences auxquelles sont exposées les communautés des régions frontalières Nord.

Lancé le 04 novembre 2022 à Korhogo, le COSO a un coût global de 87,9 milliards de francs CFA et une durée de cinq ans (2022-2027). En Côte d’Ivoire, le projet est actif dans les districts du Zanzan, des Savanes, du Denguélé et du Woroba.


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR