Lundi 20 Mai, 2024 - 7:21 AM / Abidjan +33
Lundi 20 Mai, 2024 - 7:21 AM / Abidjan +33
Afrique

Mali : Le GSIM revendique l'attaque meurtrière contre l'armée dans le centre

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Mali : Le GSIM revendique l'attaque meurtrière contre l'armée dans le centre

L'armée malienne a annoncé la mort de 14 soldats dans eux attaques revendiquées par le Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans (GSIM) dans le centre.


Le 10 janvier dernier, une patrouille de l'armée a été la cible de deux attaques meurtrières sur l'axe Tenenkou-Macina, dans la région de Mopti (centre). La première opération qui s'est déroulée sur le tronçon reliant Dia et Diafarabé, a été menée à l'aide d'un engin explosif improvisé (EEI) sur lequel un véhicule militaire a sauté. Quant à la seconde attaque, elle est survenue sur l'axe Koumara et Macina. Pour celui-ci, les jihadistes ont fait recours à au moins trois engins explosifs improvisés (EEI), avant d'engager des combats avec les militaires.


Le bilan établi par l'état-major des armées du Mali fait état de 14 militaires tués, 11 blessés et 1 véhicule détruit. La même source indiquent que les jihadistes ont perdu 31 des leurs et un autre blessé récupéré. Par contre, l'armée ne fait pas cas des dégâts matériels.


Revendiquant ces attaques, le Groupe de Soutien à l'Islam et aux Musulmans (GSIM) – ou JNIM en arabe ( Jamaat Nosrat al-Islam wal-Muslimine) – affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a affirmé avoir tué 12 militaires parmi lesquels 5 dépouilles d'hommes blancs attribuées aux « mercenaires de Wagner ». 


Dans un enregistrement d'un peu plus de deux minutes authentifié par plusieurs sources spécialisées, le groupe expose le butin récupéré après les combats à savoir deux véhicules militaires dont un équipé d'une mitrailleuse 14,5, 4 kalachnikovs, une mitrailleuse PKM, de nombreuses caisses de munitions, etc. Aussi, l'intervenant dans cette vidéo affirme la destruction de deux véhicules militaires. Il déclare que les assaillants ont perdu 5 des leurs.


Depuis le début de l'année, le GSIM mène des opérations dans le centre du Mali et élargit son champ d'action vers l'Ouest non sans assumer son ambition de « ceinturer» Bamako.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR