Vendredi 24 Mai, 2024 - 1:57 AM / Abidjan +33
Vendredi 24 Mai, 2024 - 1:57 AM / Abidjan +33
Faits Divers

Affaire «un militaire s’est suicidé à Bingerville»: L’ex-compagne est finalement décédée des suites de ses blessures

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Affaire «un militaire s’est suicidé à Bingerville»: L’ex-compagne est finalement décédée des suites de ses blessures
Une source sécuritaire fait des précisions sur l’affaire relative à l’adjudant O.K, agent du Premier Bataillon de commando parachutiste (1er BCP), qui s’est suicidé le jour de la célébration du Ramadan (mercredi 10 avril 2024) à Bingerville dans le quartier face au Collège Jules Vernes.

 Après avoir tiré sur sa compagne, F.S. Selon cette source, citant un rapport de police, le décès du militaire a été constaté sur place par le Docteur Koffi Noël, en service à l'hôpital général de Bingerville. Et son corps a été enlevé par un équipage des services des pompes funèbres de la commune.


Quant à sa compagne, elle n’est pas décédée contrairement à ce qui est raconté sur les réseaux sociaux ou publié par de nombreux site d’actualité. « Cette dernière dans un état critique a été conduite au Centre hospitalier universitaire d'Angré (Abidjan-Cocody) par les sapeurs-pompiers de Bingerville à travers un équipage dirigé par l'adjudant N’Doua », souligne cette source s’appuyant sur le même document de police.

Selon le médecin traitant, Dr Kamga Marilyn, la concernée est « inconsciente et est en réanimation ». Et que le diagnostic présente une plaie au niveau du front et la nuque ainsi qu'une autre plaie au niveau de l’abdomen très saignant.

Le rapport détaille que le défunt adjudant avait ouvert le feu, l’atteignant d’abord au niveau de la nuque et ensuite au niveau de l'abdomen avant de se mettre une balle dans la tête.

Il est bon d’indiquer que le drame s’est déroulé aux environs de 06h45.

L'Adjudant était en service au 1er Bcp et précédemment détaché au cabinet du chef d'état-major de l'armée de terre. Mais au moment du drame, il était en stage à l'Ecole national des sous-officiers d'active (Ensoa).

Selon des renseignements pris par notre source auprès de Kouassi Kouamé Marcel, cousin de la dame, « cette situation fait suite aux nombreuses disputes qui avaient lieu entre O.K. et cette dernière ». Toujours selon lui, cette dernière avait même décidé de rentrer en famille, en raison de la détérioration des relations dans le couple.

C’est donc profitant d’une permission qu’il a obtenue de sa hiérarchie, il s'est rendu chez la dame à Bingerville où a sorti un révolver et a ouvert le feu.

Informé de la situation, le Général Chérif Ousmane, Chef d'État-major de l'Armée de Terre, s’est immédiatement rendu sur le lieu.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR