Lundi 22 Juillet, 2024 - 7:54 PM / Abidjan +33
Lundi 22 Juillet, 2024 - 7:54 PM / Abidjan +33
Faits Divers

Inde : près de 300 morts dans une catastrophe ferroviaire, des opérations de sauvetage en cours

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Inde : près de 300 morts dans une catastrophe ferroviaire, des opérations de sauvetage en cours
Au moins 288 personnes sont mortes et 900 autres blessées dans une collision survenue vendredi soir entre trois trains de passagers dans l'est de l'Inde, ont annoncé des responsables. C'est l'un des pires accidents ferroviaires dans le pays depuis des années. 

L’Inde en deuil et sous le choc. Une collision entre trois trains a fait au moins 288 morts et 900 blessés vendredi 3 juin, dans l'est de l'Inde. Les secours s'efforcent samedi de désincarcérer les nombreux voyageurs pris au piège sous les carcasses métalliques des wagons. 

Après l'accident qui a fait tomber des voyageurs des couchettes supérieures, "les gens criaient, appelaient à l'aide", a raconté à une chaîne de télévision indienne un survivant. "Il y avait des blessés partout à l'intérieur des wagons et le long des voies", a-t-il ajouté en soulignant vouloir "oublier les scènes" qu'il a vues.

Des journalistes de l'AFP sur place ont vu des wagons renversés, les secouristes travailler sans répit pour extraire les survivants des épaves, et de nombreux cadavres recouverts de linceuls blancs gisant à côté des voies sur le lieu du drame, près de Balasore, à environ 200 km de Bhubaneswar, la capitale de l'État d'Odisha. 

La catastrophe a débuté avec le déraillement d'un train express assurant une liaison entre Bengaluru et Kolkata, qui s'est couché sur une autre voie. Quelques minutes après, un autre train, le Coromandal Express, reliant Kolkata à Chennai a percuté le train déraillé, certains de ses wagons heurtant un train de marchandises stationnant à proximité. 



Des "corps mutilés"

Présent dans le dernier wagon du deuxième train, Anubhav Das dit avoir entendu "des sons stridents et horribles venant de loin". "J'ai vu des corps mutilés et un homme au bras sectionné désespérément aidé par son fils blessé", dit à l'AFP ce jeune rescapé de 27 ans.

Le directeur général des services d'incendie de l'État d'Odisha, Sudhanshu Sarangi, a indiqué que le bilan de 288 morts devrait à nouveau s'élever, évoquant la possibilité qu'il atteigne 380 décès. "Beaucoup de gens emmenés dans des hôpitaux ont succombé à leurs blessures et nous continuons de sortir des morts" des lieux de l'accident, a-t-il dit à l'AFP.

Un défilé incessant d'ambulances a déposé dans la nuit des blessés à l'hôpital du district de Bhadrak, où les survivants ensanglantés et en état de choc sont soignés dans des locaux surpeuplés.  

Un survivant a déclaré à des journalistes qu'il dormait lorsque l'accident s'est produit, et qu'il s'était réveillé pour se retrouver sous une douzaine d'autres passagers, avant de ramper hors de son compartiment avec des blessures au cou et au bras. 

"Nous avons préparé tous les grands hôpitaux publics et privés, du site de l'accident à la capitale de l'État, en vue de prendre en charge les blessés", a déclaré SK Panda, un porte-parole des autorités régionales. 

Il a ajouté que 75 ambulances et de "nombreux autobus" ont été envoyés sur place pour transporter à la fois les passagers blessés et les survivants. 

Le Premier ministre indien Narendra Modi s'est pour sa part dit "affligé". 

L’armée indienne mobilisée 

"Mes pensées vont aux familles endeuillées. Que les blessés se rétablissent rapidement", a tweeté Narendra Modi, ajoutant qu'il s'était entretenu avec le ministre des Chemins de fer, Ashwini Vaishnaw, pour faire "le point sur la situation". 

Ashwini Vaishnaw a annoncé qu'il allait se rendre d'urgence sur le lieu de l'accident, et que l'armée avait été mobilisée pour venir en aide. "Nous allons réquisitionner tous les bras nécessaires pour les opérations de sauvetage", a-t-il affirmé sur Twitter. 


L'Inde a connu plusieurs autres catastrophes ferroviaires dans le passé, mais la sécurité sur les rails s'est considérablement améliorée ces dernières années grâce à de nouveaux investissements massifs et à des mises à niveau technologiques. 

L'accident ferroviaire le plus meurtrier dans ce pays est celui du 6 juin 1981 quand, dans l'État de Bihar (est), sept wagons d'un train qui traversait un pont, sont tombés dans un fleuve, le Bagmati, faisant entre 800 et 1 000 morts. 

Autre accident récent particulièrement meurtrier : le 20 novembre 2016, le train express Patna-Indore, à bord duquel se trouvaient 2 000 personnes, avait déraillé tôt le matin dans une zone rurale de l'État de l'Uttar Pradesh (nord), à une heure où la plupart de ses passagers dormaient. La catastrophe avait fait 146 morts et environ 180 blessés. 

Depuis le début du siècle, 13 accidents ferroviaires, dont au moins trois causés par des attentats, ont chacun fait plus de 50 morts. 
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR