Vendredi 01 Mars, 2024 - 11:18 AM / Abidjan +33
Vendredi 01 Mars, 2024 - 11:18 AM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire/ Les personnes handicapées du Gôh appellent à cesser d’être vues comme des incapables

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
handicap

Les personnes en situation de handicap de la région du Gôh appellent les populations et les autorités à cesser de les voir comme des « incapables », a déclaré leur porte-parole, Koffi Konan Olivier, président de l’Association départementale des personnes handicapées de Gagnoa (ADPHAG), lors de la commémoration de la 31ème Journée internationale des personnes handicapées célébrée lundi 04 décembre 2023 à Gagnoa,


Selon le président de l’ADPHAG, les personnes en situation de handicap sont des personnes à part entière. « Nous payons nos impôts et participons au développement de la région », a indiqué M. Koffi, rappelant « l’obligation » pour la société et les autorités de leur apporter l’éducation, la santé, la nourriture et la sécurité.

« Etre une personne handicapée, n’est pas facile, donc, aidez-nous! », a plaidé Koffi Konan Olivier. Il dit s’inquiéter qu’en ce 21ème siècle où l’on parle d’émergence, « le constat est encore triste » et les personnes handicapées, dans leur grande majorité, sont reléguées au second plan. « Nous sommes vus comme des incapables, des ratés, une déception », s’est offusqué celui qui exerce aussi les fonctions de président du Club Handisport, ligue de Gagnoa.


Pour le président de la Commission régionale des droits de l’homme du Gôh, Diarrassouba Daouda Moussa, l’on doit faire davantage pour les personnes en situation de handicap. Selon lui, parfois, les personnes en situation de handicap sont obligées de se « traîner par terre », pour avoir accès simplement aux toilettes dans les hôpitaux. « C’est pas normal que rien ne soit fait pour la prise en compte de ces personnes », s’est-il indigné.


M. Diarrassouba assure que c’est parce que l’on ne tient pas compte de ces personnes en situation de handicap que rares sont les dispositions qui sont prises pour elles, dans les hôpitaux, les écoles et l’administration. « Donc, la CNDH rappelle cela à la mémoire collective », a-t-il insisté.

La commémoration de la Journée internationale des personnes handicapées à débuté à Gagnoa par une marche de 300 handicapées physiques, moteurs, psychiques, albinos, mal voyants, etc., venus des cinq communes que compte la région du Gôh. Elle s’est poursuivie dans la cour de la préfecture, par la remise de six déambulateurs aux hôpitaux de Gagnoa, ainsi que 300 kits alimentaires aux membres.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR