Nicki Minaj à nouveau assignée en justice

  • Source: : Web-News | Le 13 janvier, 2021 à 15:01:19 | Lu 1731 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Nicki Minaj à nouveau assignée en justice

Après Tracy Chapman en 2018, c’est le tour du rappeur Jawara Headley, qui accuse Nicki Minaj d’avoir «volé» l’une de ses chansons et de se l’être appropriée.

Jawara Headley espère tirer des millions de cette affaire. Le rappeur, également connu sous le pseudonyme Brinx Billons, affirme avoir fait écouter sa version de la chanson «Rich Sex» en 2016 à Nicki Minaj.

Il l’accuse de l’avoir ensuite «volée» pour l’inclure dans son album «Queen» sorti en 2018, selon les informations de TMZ. Nicki lui aurait assuré que ce titre deviendrait un succès mondial.

Brinx Billions affirme que, outre la mélodie, les arrangements et le rythme, Nicki Minaj se serait également approprié son titre et des couplets entiers. Seul auteur, compositeur et producteur à l’origine de Rich Sex, il n’est pourtant pas crédité comme tel sur la chanson.

Celui-ci poursuit donc Nicki Minaj en justice, ainsi que les labels Universal Music Group, Young Money et Cash Money, à qui il réclame 200 millions de dollars de dommages et intérêts.

Ce n’est pas la première fois que la rappeuse américaine est accusée de plagiat. En 2018, la chanteuse Tracy Chapman avait également assigné Nicki Minaj en justice pour avoir utilisé ses paroles et sa mélodie dans le titre «Sorry».




Auteur: - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]