Après la sortie du président du Pdci à Daoukro: Adjoumani ''déshabille'' Henri Konan Bédié, son discours intégral

  • Source: : Web-News | Le 30 janvier, 2019 à 09:01:07 | Lu 1446 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

Ça s’appelle répondre du berger à la bergère. Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du parti unifié du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) était loin de vouloir chausser des gants pour sonner la réplique au président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié. Lequel, dans une sortie, le samedi 26 janvier dernier, a traité de la même intensité des mots les dirigeants du nouveau parti au pouvoir. Sans ménagement, Adjoumani a littéralement déshabillé celui qu’il a considéré jusque-là, comme son ‘’père’’. Ci-dessous, son discours intégral.

Mesdames et Messieurs les journalistes

Le samedi 26 janvier dernier, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a organisé au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Plateau, son premier Congrès Ordinaire. Ce rassemblement d’envergure exceptionnelle a connu un succès franc, à tous les niveaux. Le RHDP a, en effet, enregistré à l’occasion une mobilisation extraordinaire qui dépasse de loin tout ce que nous avons pu voir de pareille dans notre pays depuis des années. Une mobilisation gigantesque à faire pâlir de jalousie tous ceux qui avaient parié sur l’échec du RHDP et particulièrement de ce grand rendez-vous historique.

Les Ivoiriens se sont levés comme un seul homme. Ils sont venus de toutes les contrées du pays et même de l’extérieur, pour répondre à l’appel au rassemblement, à l’unité nationale, à la paix, à la stabilité et au développement lancé par le Président Alassane Ouattara.

Le RHDP voudrait profiter de l’opportunité que lui offre cette conférence de presse pour leur manifester toute son admiration, son infinie reconnaissance et ses très vifs remerciements.

Ils ont démontré de manière fort éloquente qu’ils sont un peuple viscéralement attaché au Président Félix Houphouët-Boigny et aux valeurs de la paix, de l’unité, de la stabilité, du dialogue et de la concorde qui incarnent sa philosophie politique.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

S’adressant aux militants de son parti réunis le samedi 26 janvier dernier à Daoukro, le Président Bédié a dit entre autre : « L’esprit de Félix Houphouët-Boigny se trouve ici et nulle part ailleurs. Les membres du RHDP sont des fils adultérins de l’houphouétisme. Le RHDP est le rassemblement des détourneurs de deniers publics ».

Le RHDP a tenu à organiser la présente conférence de presse pour se pencher spécifiquement sur ces propos tenus par le Président Henri Konan Bédié, en réaction à son congrès ordinaire. Des propos choquants et d’une gravité inouïe qui n’honorent pas celui que nous avons toujours considéré comme un sage.

Certes, nous sommes en politique, mais le jeu politique n’autorise pas toutes les dérives langagières, les discours haineux et mensongers qui traduisent tout le mépris qu’un homme d’Etat de la stature du Président Henri Konan Bédié peut avoir pour le peuple Ivoirien.

En effet, comment le président du PDCI-Daoukro que nous avons toujours placé sur un piédestal, que nous considérions comme un sage, un référent politique, un homme respecté, peut-il descendre dans l’arène en disant que cette mobilisation a été possible parce qu’on aurait distribué de l’huile, du riz et des chiffons aux congressistes ? L’utilisation du mot « chiffon » à la place de « pagne » est l’expression la plus achevée du mépris qu’il a pour le peuple Ivoirien.

Si tant est que l’huile, le pain, les chiffons et le riz, cités plus haut, constituent la panacée pour mobiliser le peuple Ivoirien, pourquoi le Président Bédié n’en avait-il pas fait usage, au moment où il lançait son appel en 1999, pour emmener les Ivoiriens à descendre dans la rue quand il avait été débarqué du pouvoir ?

Alors, que le Président Bédié sache que le RHDP n’a forcé personne à faire le déplacement du stade Félix Houphouët-Boigny. C’est fort de leur conviction et de leur foi en la paix en Côte d’Ivoire, que tous les militants, militantes et sympathisants du RHDP ont effectué ce grand pèlerinage qui suscite déjà la jalousie chez nos adversaires.

Devrions-nous nous taire, face aux attaques perpétrées par le Président Bédié, qui deviennent de plus en plus récurrentes ces derniers temps ? Non, chers amis de la presse, le président du PDCI-Daoukro ne devrait pas descendre aussi bas. Mais qu’il sache, comme aimait à le rappeler le Père fondateur, le crachat jeté en l’air vous retombe toujours sur le front.

Lire la suite

 

Auteur: l'infodrome - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]