Candidat RHDP : « Hamed Bakayoko et Patrick Achi ne sont pas le choix de la majorité », selon Bictogo

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 20 juillet, 2020 à 13:07:51 | Lu 13234 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Pour Adama Bictogo, Hamed Bakayoko et Patrick Achi ne sont pas le choix de la majorité au RHDP

Après l’inhumation du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le temps est donc venu de lui trouver un successeur pour défendre les couleurs du RHDP le 31 octobre prochain à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle.

En toute logique, le Président de la République Alassane Ouattara ayant renoncé à briguer un troisième mandat et manifesté publiquement sa volonté de transférer le pouvoir à une nouvelle génération, le choix devrait être porté sur Hamed Bakayoko, deuxième personnalité du gouvernement ou Patrick Achi, Secrétaire général de la Présidence, qui avait les faveurs du désormais ex chef du gouvernement.

Mais le Directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, ne voit pas les choses de cette manière. Interrogé à cet effet par Radio France Internationale (Rfi) ce lundi 20 juillet, l’ancien ministre de l’intégration africaine a fait savoir que seul le président Alassane Ouattara est capable de remporter la future présidentielle devant Henri Konan Bédié, probable candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), dans le contexte actuel.

« En l’état actuel des choses, le Président Ouattara est le seul à pouvoir battre le candidat Bédié au premier tour. Aujourd’hui, il est non seulement le ciment de notre unité, et puis au sein du RHDP, il est notre refuge. Il est en même temps le catalyseur de toutes nos ambitions », a-t-il expliqué.

Pour Adama Bictogo, à part le chef de l’Etat, aucun autre cadre du parti ne peut faire l’unanimité au sein du RHDP. Même pas le ministre d’Etat ministre de la Défense Hamed Bakayoko, encore moins le Secrétaire général de la Présidence Patrick Achi.

« J’ai du respect pour eux (Hamed Bakayoko et Patrick Achi, ndlr), mais pour l’heure, ils n’apparaissent pas, pour cet enjeu du 31 octobre 2020 comme étant le choix de la majorité de la base. Nous n’allons pas nous faire hara-kiri. Nous sommes dans une situation exceptionnelle. Personne n’aurait prévu ce que nous vivons », s’est-il voulu clair.

Puis d’interroger : « Pourquoi voulez-vous qu’à trois mois des élections nous prenions un risque alors que nous avons une certitude qui est établi du fait de ce que représente Alassane Ouattara. Il est difficile pour nous aujourd’hui de sortir du chapeau un leader. Et le Président Alassane Ouattara reste le grand rassembleur. Ça c’est une réalité. »


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]