Politique

Côte d’Ivoire / Le RHDP félicite Ouattara pour ses décisions “courageuses” au profit de Laurent Gbagbo

  • Source: : Web-News | Le 12 août, 2022 à 12:08:40 | Lu 235 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Le RHDP félicite Ouattara pour ses décisions “courageuses” au profit de Laurent Gbagbo

Dans une déclaration lue jeudi 11 août 2022 à la permanence du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le porte-parole du parti au pouvoir, Kobenan Kouassi Adjoumani, a félicité le Président Alassane Ouattara pour les décisions courageuses prises au profit de Laurent Gbagbo lors de son discours à la Nation, le 6 août, à la veille de la fête nationale.

« Le RHDP félicite le Président de la République pour les décisions courageuses qu’il a prises au profit de son frère, le Président Laurent Gbagbo, à savoir le dégel de ses comptes bancaires, le paiement de ses arriérés de rente viagère et la grâce présidentielle dont il a bénéficié », a indiqué M. Adjoumani au cours d’un point de presse, suite à la déclaration du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI).

Le porte-parole du RHDP a relevé que son parti qui s’attendait à une réaction de gratitude et à des remerciements de l’ensemble de l’opposition en particulier du PPA-CI, a lu avec une grande surprise diverses déclarations provenant des instances dirigeantes de ce parti, qui s’est ouvertement insurgé contre la mesure de grâce présidentielle accordée à M. Gbagbo, estimant que ce dernier devrait plutôt bénéficier d’une loi d’amnistie.

« Le RHDP voudrait rappeler que la grâce présidentielle accordée à M. Laurent Gbagbo, par le Chef de l’Etat, ne procède ni d’une obligation légale, ni d’un compromis politique, mais de la seule volonté du Président de la République de renforcer la paix et la cohésion nationale », a-t-il fait remarquer, estimant qu’il difficile de comprendre l’attitude du PPA-CI qui « brandit plutôt une exigence, celle de faire adopter une loi d’amnistie ».

Pour Adjoumani, si la question de l’amnistie figurait au titre des points discutés lors de la phase 5 du Dialogue Politique, qui s’est déroulée du 16 décembre 2021 au 4 mars 2022, il est important de relever que « la prise d’une loi d’amnistie », notamment au profit du Président Laurent Gbagbo, de Charles Blé Goudé et de quelque militaire que ce soit, ne fait guère partie des conclusions du Dialogue, encore moins des recommandations qui en sont issues.

« Cela est vérifiable en consultant le document, rendu public, signé par toutes les parties prenantes à l’issue des travaux du Dialogue Politique », a-t-il précisé. Il a invité les partis politique, particulièrement le PPA-CI, à faire preuve de retenue et de pondération dans l’expression de ses revendications. « Avant de demander plus, il faut avoir l’humilité et la modestie de reconnaître et de saluer ce que l’on nous concède », a-t-il ajouté.

Dans son traditionnel message à la Nation, à l’occasion du 62e anniversaire de l’accession de la Côte d’Ivoire à la souveraineté, le Président Alassane Ouattara a annoncé des décisions d’ordre politique et social.

Ces décisions constituent un pas décisif dans le processus de décrispation du climat politique et de réconciliation nationale et contribuent également à l’amélioration du pouvoir d’achat des populations ivoiriennes.

Face à la presse, mardi 9 août 2022, Justin Koné Katinan, porte-parole du PPA-CI, a dénoncé une décision qui ne correspond pas aux attentes légitimes de M. Gbagbo et de ses compatriotes. « La grâce présidentielle accordée au président Laurent Gbagbo ne correspond pas aux attentes légitimes de nos compatriotes », a-t-il déclaré.

Il a précisé que son parti aurait préféré une loi d’amnistie en lieu et place de la grâce présidentielle qui n’efface pas la condamnation de Laurent Gbagbo à 20 ans de prison dans l’affaire dite de la casse de la BCEAO.

M. Koné a rappelé que cette loi d’amnistie qui concerne également « les prisonniers civils et militaires » de la crise postélectorale sanglante de 2010-2011, avait été préconisée par le dialogue politique entrepris par le gouvernement ivoirien en vue de la réconciliation nationale.


Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]