Politique

Le gouvernement appelle les partis politiques à lever, sans délai, le mot d’ordre de désobéissance civile

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 22 octobre, 2020 à 16:10:48 | Lu 1241 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le gouvernement appelle les partis politiques à lever, sans délai, le mot d’ordre de désobéissance civile

La plateforme de l'opposition ivoirienne a appelé à la désobéissance civile pour s'opposer au processus électoral en cours qui doit déboucher sur l'élection présidentielle le 31 octobre prochain. Et pour cause, elle juge inconstitutionnelle la candidature du Président de la République sortant Alassane Ouattara, illégale la Commission électorale indépendante (CEI) et sous influence du pouvoir le Conseil constitutionnel. Cette désobéissance civile qui n'avait aucun contenu lors de son annonce le 30 septembre dernier, a viré au boycott actif depuis le début de la campagne électorale le 15 octobre. Lancé par Pascal Affi N'guessan, porte-parole de la plateforme de l'opposition, l'appel au boycott actif a créé de nombreux foyers de tension et occasionné de nombreux dégâts matériels et humains. Perturbant ainsi la campagne électorale et l'équilibre de la nation.

Suite à une mission ministérielle de la diplomatie préventive de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui a préconisé le dialogue entre les différentes parties, le gouvernement ivoirien avec à sa tête le Premier ministre Hamed Bakayoko, a rencontré des partis politiques dans l'après-midi de ce mercredi 21 octobre.

Dans le communiqué qui a sanctionné cette rencontre, le gouvernement indique qu'une suite favorable a été donnée aux revendications de l'opposition relatives au point spécifique de la CEI. A savoir, « l’intégration d’une cinquième personnalité à la Commission Centrale de la CEI au titre de l’opposition ; l’octroi d’un poste de Vice-président au PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Ndlr) dans le bureau de la Commission Centrale de la CEI et la recomposition des CEI locales ».

Aussi, le gouvernement appelle-t-il la plateforme de l’opposition à lever dans l’immédiat son mot d’ordre de désobéissance civile.

« Le Gouvernement appelle les partis politiques à lever, sans délai, le mot d’ordre de désobéissance civile, à s’inscrire définitive dans la voie du dialogue et à œuvrer pour un déroulement apaisé de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 », peut-on lire en conclusion du communiqué.


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]