Samedi 02 Mars, 2024 - 10:43 AM / Abidjan +33
Samedi 02 Mars, 2024 - 10:43 AM / Abidjan +33
Société

Reggae Party 2018, ‘’Heritage Village’’ : Alpha Blondy apporte son onction

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
image d

Organisée par Yafoy Productions, la 8ème édition de Reggae Party 2018, ayant pour thème ‘’Héritage Village’’, a tenu toutes ses promesses à travers un concert inédit. Offert dans la soirée du vendredi 27 avril au petit matin du samedi 28 avril 2018 avril, ce spectacle dans les jardins du Sofitel Hôtel Ivoire, sous l’onction de l’icône ivoirienne de la musique reggae, Alpha Blondy, a permis aux férus abidjanais du reggae, ivoiriens et citoyens expatriés, d’avoir droit à une messe nocturne de reggae. 

Au menu, concert live, sound system, grillades et cambuse. Une agréable soirée colorée avec la sublimité des belles mélodies distillées autour d’une ambiance festivalière à proximité de la piscine de Sofitel Hôtel Ivoire parée de luminaires, l’acoustique d’un vrai show reggae au standard Jamaïcain.

Les fils de Jah, Jacin, Ny abingui Sanctify, Gun Deevine, Ade and Lamia, entrés majestueusement sur scène, ont élevé le niveau de cette Reggae Party. Aimann Raad, Humble Lion, Ramy Raad, Aimman Raad, The Raad Threes, prenant le relais, à leur tour, n’ont eu le temps de tergiverser avec le micro tellement le mercure ne cessait de monter. Le public a été emballé dans de très bonnes vibrations qui l’ont induit dans une communion rastafari pour ainsi apprêter le pupitre à la vedette de cette soirée, Clinton Fearon. L’entame de son jeu scénique a été sobre et pure, dans un style acoustique pour faire un avec le public qui reprenait sans relâche ses chansons en chœur. Le Groupe Kingston Gangsta qui l’a accompagné n’a fait que booster la prestation de la star du Groupe Gladiators. 

Le duo Kajeem et Spyrow a été une belle improvisation de cette Reggae Party qui par la suite a confirmé la valeur intrinsèque des talents locaux, ambassadeurs du reggae ‘’made’’ (fait) in Côte d’ivoire. Quant à Malayky qui n’est plus à présenter, sa prestation a confirmé sa performance de meilleur artiste africain selon les victoires du reggae décerné par reggae.fr.

La soirée a été close par Bobo Levy et Jam Final qui ont mis ‘’fire’’ à cette reggae party qui a besoin d’être pérennisée avec d’autres articulations en son programme pour le plaisir des légendes du reggae ivoirien, telle Alpha Blondy qui a fait preuve d’humilité en acceptent d’associer son image à cet événement.

 

 
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR