Dimanche 21 Avril, 2024 - 1:47 PM / Abidjan +33
Dimanche 21 Avril, 2024 - 1:47 PM / Abidjan +33
Afrique

Mali : décès du premier ballon d’or africain

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Mali : décès du premier ballon d’or africain
Une étoile s’est éteinte. Né le 12 décembre 1946, à Bamako, l’international footballeur malien, Salif Kéïta est décédé, ce samedi 2 septembre dans la même ville à l’âge de 77 ans. La fédération malienne de football annonce que son décès est survenu à la suite d’une longue maladie. 

Premier vainqueur du ballon d’or africain en 1970, Salif Kéïta débute sa carrière professionnelle au Mali, notamment avec le club l’AS Réal de Bamako. 

Une équipe avec laquelle il sera vainqueur à trois reprises, de la Coupe du Mali avant d’aller faire ses preuves chez les blancs du Stade malien lui permettant d’atteindre sa deuxième finale de la ligue des champions africaine en 1967 sans connaître le succès même s’il termine meilleur buteur de la compétition.

Considéré comme une icône au Mali, c’est à l’âge de 23 ans, la même année qu’il exporte ses talents à l’AS Saint-Etienne, en France. Avec ce club mythique, il sera champion de France à trois reprises en 1968, 1969 et 1970. Il sera aussi vainqueur deux fois deux de suite de la coupe de France en 1968 et 1970. 


C’est fort de ces titres qu’il rejoint le grand rival l’Olympique de Marseille avant de rejoindre l’Espagne avec le club Valence CF où il ne connaîtra pas les mêmes succès qu’à Saint-Etienne où il était surnommé « la panthère noire ». 

C’est ainsi qu’il déposera ses valises au Sporting Clube de Portugal remportant comme seul titre la coupe du Portugal en 1978. Il choisit les Etats-Unis notamment le club New England Tea Men pour une dernière saison en 1979-1980 finissant ainsi sa riche carrière footballistique.

En équipe nationale, il a été sélectionné treize fois et a inscrit onze buts. Bien que n’ayant remporté aucun trophée majeur avec la sélection nationale des aigles, il a tout de même été finaliste aux Jeux africains en 1965 et à la Coupe d’Afrique des Nations en 1972.

Outre le titre de Ballon d’or africain, en 1970, Salif Kéïta sera également Soulier d’argent européen en 1972, Meilleur joueur étranger du championnat de France en 1968 et Oscar (sponsorisé par Byrrh) du meilleur joueur du championnat de France en 1970.

Comme Alfredo Di Stéfano, Ferenc Puskás ou encore Eusébio avant lui, Salif Keita obtient en 1996 la plus haute récompense décernée par la FIFA, l’Ordre du Mérite. Il reste, encore aujourd’hui, le seul joueur africain à avoir reçu une telle distinction

En 2005, il devient président de la Fédération malienne de football, une première pour un ancien joueur de foot en Afrique subsaharienne. 

Il quittera son poste quatre ans plus tard, en 2009. Salif Keita laisse dernière lui une épouse et deux filles.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR