Samedi 15 Juin, 2024 - 1:42 PM / Abidjan +33
Samedi 15 Juin, 2024 - 1:42 PM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire / El hadj Ba-Sibou Touré, le mystérieux » voyant » des lunes de Bondoukou (Portrait)

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d’Ivoire / El hadj Ba-Sibou Touré, le mystérieux » voyant » des lunes de Bondoukou (Portrait)

Fils d’un patriarche non voyant connu pour son habilité à voir la lune lors des différentes célébrations religieuses, El hadj Ba – Sibou Touré, marque son empreinte dans la localité de Bondoukou par son adresse légendaire dans la perception des croissants lunaires, notamment avant les jeunes et les célébrations de la fête de Ramadam à Bondoukou.


Rencontré par l’ AIP,  le voyant a livré avec ferveur la source de son don et fait des révélations sur cette habilité hors du commun. Cette aisance lui voue l’admiration sans pareille des populations de la ville aux mille mosquées, pour qui sa perception unique de la lune sort de l’ordinaire, pour le bien de la communauté musulmane.


M. Touré a l’art de percevoir la lune naissante. Mieux, à l’approche de la première lune, le spécialiste ressent des fourmillements, des gènes, qui signalent la présence du croissant lunaire.

El hadj Ba-Sibou Touré, en repérage devant la mosquée de Samory

Ce sens aigu lui a été légué par son père. Porteur de ce don ancestral, il se targue de sentir, de ressentir une intuition forte, à l’apparition naissante de la lune, qui annonce des jeunes ou la fin du jeune. Hormis ces faits religieux, il dit être sollicité pour des consultations dans l’année sur les appariations des astres;


Grand érudit, il porte ce don avec fierté, l’ayant hérité, dès l’ âge de 7 ans. Le chef Bassiebou, pour les amis proches, de la famille Touré, est toujours entouré de sa fratrie, lors de cet instant fatidique de vision .


 » Tous les fils de cette famille sont appelés à participer au rituel et partager les informations qu’ils ont reçues, avant l’information rendue au Grand imam de Bondoukou, par des canaux désignés.  Notre papa était un non voyant et avait cette forte perception. Le pouvoir que notre père avait, il me l’a transmis. J’ai  la lourde tâche de l’annoncer », a-t-il dit.

Les populations présentes devant la mosquée de Samory

Ce jour, du  8 avril 2024, présent à son domicile, nous avons regagné la place de la célèbre mosquée de Samory Touré, accompagné des membres de sa famille. A l’heure indiquée, avant 18h25, le regard fixé  en direction du ciel, il tentait de voir, le regard ferme, le croissant lunaire. Peine perdue. La lune ne se laissera  pas voir. Chose normale, puisque l’éclipse solaire, un évènement unique, ne permettait pas sa sortie, selon des spécialistes. La fête aura lieu, le surlendemain, au grand dam de ces adeptes venus pour avoir l’exclusivité.


Ce maitre coranique, porte avec fierté plus de 40 années de pratiques.


 » Quand tu veux voir la lune, tu regardes en direction du Nord, l’Est et du Sud. La lune n’a pas une seule position. Cela rend difficile notre travail. Mais grâce à Dieu, nous arrivons à percer ce mystère », a-t-il révélé.


Pour y arriver, avoue -t-il,  » nous sommes près de 20 enfants, nous sortons et nous faisons le tour de la maison de Samory Touré, à temps voulu. C’est là-bas, que notre père nous positionnait. J’ai commencé à voir la lune à 7 ans », a-t-il fait savoir.

Le directeur du musée de Bondoukou

Selon Bouraima  Ouattara Touré, son frère est le dépositaire de cette activité particulière.

 » Nous lui avons confié la tâche d’annoncer.  Nous voyons toutes les lunes de l’année. Nous tous nous regardons la lune. Il est le porte-parole. « , a-t-il reconnu.


Intègre et fervent pratiquant dans sa foi musulmane, le voyant de Bondoukou porte le respect et l’admiration des érudits de cette localité. Malgré tout, son don ne l’exempte pas des travaux manuels, en sa qualité de bijoutier et d’apprenant des principes coraniques.


Pour confirmer ces affirmations, le directeur du musée de Bondoukou, un sachant, Bema Ouattara, est certain. Il croit que ce fait unique ne peut s’expliquer que par l’angle du spirituel.


 » Il est le garant d’un travail exceptionnel, un travail ancestral, qui se transmet de générations à générations. Il a dit que son père, un non voyant et bijoutier,  leur disait de voir la lune », a-t-il ajouté.


Selon lui, cette activité d’ordre spirituel donne à Bondoukou, une perception nouvelle et rejaillit sur la grandeur de cette localité pleine de mystères.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR