Lundi 22 Juillet, 2024 - 8:36 PM / Abidjan +33
Lundi 22 Juillet, 2024 - 8:36 PM / Abidjan +33
Economie

Agriculture : Signature d'une convention pour financer plus d'un millier de producteurs de maïs en Côte d'Ivoire

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
image d'illustration

Quelque mille cinq cents (1500) producteurs de maïs des régions centre (Bouaké) et nord (Korhogo) de la Côte d'Ivoire, bénéficieront d'un financement de plus de 150 millions FCFA pour l'acquisition d'intrants de qualité et appropriés en vue d'améliorer leurs rendements et lutter contre l'insécurité dans le pays. 


C'est l'objet de la convention de financement signée le mardi 06 juin 2023 à la résidence de L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire entre Proparco, filiale de l'agence française de développement ( AFD) et L'institution de microfinance Advans Côte d'Ivoire. 


Cet accord permettra à cette institution de microfinance d'accompagner son programme pilote destiné à financer des coopératives de producteurs de maïs à Bouaké et à korhogo. 


'' C'est une subvention de 230 mille Euros qui permettra de réduire l'exigence de dépôt de la part des producteurs de maïs auprès de Advans Côte d'Ivoire. Proparco va préfinancer une partie de ce dépôt afin de minimiser ce qui est requis de la part des producteurs de maïs pour avoir accès à une semence plus productive'', a expliqué Françoise Lombard, la directrice générale de Proparco. 


Elle a indiqué par ailleurs, que ce projet permettra de lutter contre l'insécurité alimentaire et developer les capacités de production et de transformation locale en matière agricole. 


Dans la même veine, Mariam Djibo, la directrice générale de Advans Côte d'Ivoire, a fait savoir qu'à travers ce partenariat, Proparco permet à son institution de prendre '' plus de risques '' et d'adresser notamment des filières qui sont sous servies en termes de financement comme le maïs. 


'' Ce projet va permettre à plus de 1500 producteurs d'avoir accès à des packages constitués de semences, d'intrants et d'engrais pour améliorer les rendements de leurs plantations et augmenter leurs revenus'', a souligné Mme Djibo. 


En Côte d'Ivoire, le maïs constitue un aliment de base de l'alimentation humaine et animale. Cette culture emploie plus de 150 mille producteurs organisés en coopératives. 

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR