Faits Divers

Côte d’Ivoire Une vieille de 112 ans violée et tuée à son domicile. Le meurtrier mis arrêts

  • Source: : Web-News | Le 09 mai, 2022 à 16:05:32 | Lu 823 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire Une vieille de 112 ans violée et tuée à son domicile. Le meurtrier mis arrêts

Un jeune homme soupçonné d’avoir violé et assassiné une veille femme de 112 ans a été arrêté par la brigade de gendarmerie de Niakara.

Dame L.K, née en 1910 à Niakara a été découverte sans vie, entièrement dénudée, le corps ensanglanté dans sa chambre à coucher, sur son lit,  dimanche 08 mai 2022.

Selon Farahiman Koné, militaire à la retraite, par ailleurs porte-parole du chef de canton de Niakara, l’infortunée centenaire avait le visage tuméfié et couvert de sang.

Son présumé assassin est un pâtissier âgé de la trentaine, opérant dans une boulangerie de la ville.

Il a été surpris, endormi sur le lit auprès de la victime, par la nièce de la centenaire qui rentrait d’une cérémonie funéraire aux environs de 2 h du matin.

Cette dernière qui croyait avoir affaire à un membre de la famille a réveillé le suspect qui a aussitôt pris la fuite.

Le jeune homme, sur lequel pèsent des soupçons de meurtre avec abus sexuel ,  a été appréhendé par la gendarmerie de Niakara à son domicile situé non loin du lieu du crime.

La chemise que portait encore le jeune homme au moment de son arrestation, était couverte de sang et son visage portait des éraflures “, a expliqué Farahiman Koné, fils de la victime, interrogé par l’AIP.

La dépouille de la victime a été transférée à la morgue de Niakara et la brigade de gendarmerie nationale de Niakara a ouvert une enquête après le constat des professionnels de la santé.

Ce décès brutal de la matriarche de 112 ans,  en charge de cérémonies rituelles en liens avec la tradition à Niakara, a suscité de vives émotions et surtout la colère des jeunes; les commerces et le marché de la ville ayant été fermés.

Cependant, les interventions des élus, des autorités administratives et des forces de l’ordre ont permis de ramener le calme.


Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]