Mardi 05 Mars, 2024 - 8:28 AM / Abidjan +33
Mardi 05 Mars, 2024 - 8:28 AM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire : levée de la grève des boulangers et pâtissiers

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d’Ivoire : levée de la grève des boulangers et pâtissiers

Les acteurs du secteur de la boulangerie-pâtisserie lèvent leur mot d’ordre de grève de 48h, à l’issue d’une rencontre présidée par le Premier ministre Patrick Achi avec des membres du gouvernement.


La rencontre s’est tenue ce lundi 6 février 2023 à la Primature, à Abidjan-Plateau. Au terme de la rencontre, M Amadou Coulibaly, président du Haut patronat du secteur de la boulangerie et de la pâtisserie de Côte d’Ivoire (HPBPCI), a appelé à la reprise du travail.


« Nous décidons donc conséquemment de la suspension de notre mot d’ordre d’arrêt de travail de 48 heures, afin de permettre la poursuite des discussions », a déclaré Amadou Coulibaly, président du Haut patronat du secteur de la boulangerie et de la pâtisserie de Côte d’Ivoire (HPBPCI).


Ce dénouement heureux a lieu après une implication du chef du gouvernement ivoirien, qui a invité le secteur à des discussions en vue d’une solution durable aux problèmes concernant le secteur de la boulangerie-pâtisserie.


A cette rencontre, ont également pris part le ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, et le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement.


Le président du Haut Patronat de la boulangerie et de la pâtisserie de Côte d'Ivoire (HPBP-CI), Amadou Coulibaly, a annoncé le samedi 4 février 2023 un « arrêt de travail » des boulangers les 6 et 7 février 2023 pour interpeller le gouvernement sur la hausse continue du prix du sac de farine.

Cette grève, selon M. Amadou Coulibaly, visait à amener l’Etat à avoir « une oreille attentive parce que la farine a augmenté, passant de 21.750 Fcfa le prix usine (du sac de 50 Kg) à 25.500 F CFA », soit une progression de 3.750 Fcfa.


Le président du Haut Patronat de la boulangerie et de la pâtisserie de Côte d'Ivoire, a fait observer que le sac de farine de 50 Kg, dont le prix usine est passé de 21.750 à 25.500 Fcfa, est cédé par les revendeurs et les distributeurs à 26.500 à Abidjan et jusqu’à 27.000 Fcfa à l'intérieur du pays.


« On ne peut plus absorber (ce coût). Il doit y avoir une augmentation, sinon à ce prix on ne s’en sort pas », a insisté M. Amadou Coulibaly, qui relève que les membres de l’organisation vont se réunir pour décider des nouveaux prix.


Face aux velléités de la crise énergétique, les acteurs du secteur de la boulangerie avaient décidé le 5 juillet 2021 d’entrer en grève, estimant que la situation n'était plus tenable depuis plusieurs années. A la suite de concertations avec le gouvernement, de nouveaux grammages et prix du pain ont été fixés.


Le gouvernement ivoirien a fixé en mars 2022 la baguette standard de pain à 150 Fcfa pour 174g et autorisé une autre baguette qui tend vers la fourchette haute, évaluée à 232g et qui devrait coûter 200 Fcfa.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR